Partagez | 
 

 You wanna play ♔ Nale & Juyne [SAISON 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: You wanna play ♔ Nale & Juyne [SAISON 1]   Ven 27 Avr - 20:53

Lorsque Juyne ouvrit les yeux, ce matin-là, des rayons de soleil se faufilaient à travers les rideaux de sa chambre, venant lui réchauffer délicatement la peau depuis une bonne demi-heure déjà. Au sentiment de chaleur qui envahit Juyne, un sourire se fendit sur son visage, depuis plus longtemps encore. Elle avait perdu le sommeil il y a quelques heures de cela - ou elle ne s'était pas réellement endormie, elle ne savait pas bien faire la différence -, et jubilait dans son lit à l'idée de l'annonce que lui avait fait son très cher ami Nale. Celle qui disait qu'il se rendait dans le district sept ce week-end ci. La jeune blonde s'étira de tout son long dans son lit chaud, et ne put réfréner un bâillement. D'accord, elle était très fatiguée, mais quelle importance cela avait-il ? Elle allait revoir Nale, et seul cela comptait.

Après avoir ouvert les rideaux bleutés qui ornaient la fenêtre de sa chambre, Juyne enfila une de ces plus jolie robe : une beige à fleurs roses, qui se nouait dans le dos, laissant apparaître dans le même temps le soulignement de ses omoplates. L'habit était doux et naturel, il était léger, mais le temps au dehors le lui permettait amplement. Elle noua ses cheveux en une demi-queue quelque peu relâchée et se rendit dans son salon. « Juyniiiie » Le petit garçon rejoint en courant sa grande sœur. Juyne le prit dans ses bras et lui déposa un doux baiser sur le front. Charles, l'amour de sa vie. « Coucou mon ange, tu as bien dormi ? » L'enfant acquiesça d'un signe de tête et Juyne ne put s'empêcher de sourire devant la beauté de son adorable petit frère. Sa mère dormait encore dans sa chambre et cela embêtait la jeune fille de laisser le petit garçon tout seul, mais au moment même où la pensée lui traversa l'esprit, sa mère déboula dans le salon. Pas un bonjour, pas un mot. Juyne l'a prévint de son départ pour rejoindre son ami, sa mère ne l'écouta que d'une oreille, et Juyne quitta la pièce en claquant la porte malgré elle.

Nale devait arriver d'ici une quinzaine de minutes, et ils avaient rendez-vous à leur refuge habituel, un champ où les bucherons n'abattaient pas de bois, une petite clairière où seul les fleurs et l'herbe poussaient, et où le passage était quasi inexistant. Juyne se rendit à leur point de rendez-vous en trottinant d'un pas de danse, une chose assez étrange mais plutôt agréable à regarder. Elle se mit à entonner « Le lac est beau, fraîche est son eau, c'est délicieuuuux » sur le petit chemin de terre qui l'amenait à la clairière. Elle jouissait d'avance de ses retrouvailles avec Nale. C'était fou ce qu'ils s'entendaient bien et ce qu'elle était heureuse lorsqu'elle était en sa présence. Elle était certaine que si ils ne logeaient pas dans des districts différents, ils passeraient leurs journées entières à se voir - entre le travail de l'un et de l'autre, bien entendu. Ils étaient rarement mal à l'aise lorsqu'ils étaient ensemble, mais Juyne ne pouvait s'empêcher de trouver son ami tellement beau.

Juyne se posa sur un coin d'herbe de la clairière. Elle arracha une marguerite magnifiquement planté dans le sol et s'amusa à faire tourner la tige de la fleur entre ses doigts. Elle s'allongea dans l'herbe fraîche, et éleva dans les airs la fleur, face au soleil. Elle tenta d'en compter les pétales, mais le soleil l'aveuglait quelque peu. Elle abaissa la fleur sur sa robe, sa vision mit quelques secondes à voir sans tâches oranges devant ses yeux, et elle retint son souffle. Là, il se tenait devant elle. Lui. « Nale » souffla-t-elle. Son cerveau mit quelques secondes supplémentaires à comprendre réellement la réalité des choses, mais lorsqu'il le fit, la jeune blonde se releva d'un bond. « Nale ! » cria-t-elle, plus fort cette fois-ci, elle le regarda dans les yeux - haussant quelque peu la tête, puisqu'il était plus grand qu'elle - et un sourire s'étira sur son visage. Sans plus attendre une seconde elle sauta à son cou. Elle respira l'odeur de son ami, si familière, et sourit davantage. Il n'y avait rien de meilleur que de revoir une personne qui vous est chère. Nale et Juyne se connaissaient depuis pas mal de temps désormais, et chaque nouvelle rencontre était toujours superbement inoubliable. Après s'être étreint durant quelques minutes, les deux jeunes gens s'éloignèrent quelque peu pour s'admirer, yeux dans les yeux. Une petite touffe blonde régnait sur le crâne du jeune homme, lui donnant un air charismatique. Les voir pousser de la sorte lui fit se rendre compte à quel point le temps commençait à se faire long dans sept. Qui plus est, elle avait des tas et des tas de choses à lui raconter.

Juyne donna un léger coup dans le ventre du jeune homme, tout sourire. Son poing rebondit sur les abdos du jeune homme et elle ne put s'empêcher de retenir sa main sous une douleur imminente. Elle éclata de rires sous le regard du jeune homme avant de déclarer « Tu m'avais manqué » Juyne fronça les sourcils pour protéger ses yeux du soleil, et ne put réfréner un nouveau sourire chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: You wanna play ♔ Nale & Juyne [SAISON 1]   Jeu 31 Mai - 12:15






❝ il était une fois... ❞
Juyne Ҩ Nale
Un voyage dans le Sept. Non pas que je n’y étais pas habitué, mais j’y allais moins régulièrement que dans le Onze par exemple. A vrai dire, je n’avais sur place qu’une bonne raison de m’y rendre : Juyne. Cette jeune femme avec qui je m’étais lié d’amitié un peu malgré moi après que nous nous soyons littéralement rentrés dedans. J’étais habitué aux voyages en train, depuis le temps, et j’aimais admirer le paysage en silence, seul dans un wagon. Non pas que je me délectais du luxe qu’il offrait, mais c’était plaisant d’avoir autant d’espace rien que pour soi quand on passe ses journées entouré par la foule abritant des gens qu’on connaît ou non. La plupart du temps j’essayais de m’isoler en mer pour ne pas avoir à subir les félicitations, encouragements et autres accolades d’admiration, autant par mes proches que par des « fans ». Autant ils paraissaient tous sincères, autant ça ne m’atteignait pas, et j’avais même l’impression qu’une bonne moitié était simplement hypocrite.

Voilà pourquoi j’aimais tant me retrouver dans le train, seul, au calme, à faire ce que bon me semblait, surtout sans devoir rendre de compte à personne. C’est serein que j’arrivai dans le Sept, par une matinée radieuse. Je n’avais rien d’autre à faire que de voir Juyne, aussi je me mis en route pour notre point de rendez-vous aussitôt que je descendis du train. Notre clairière, comme nous l’appelions, était un des endroits les plus magnifiques que je connaissais, du moins dans le Sept. Elle était tellement calme, paisible, colorée… accueillante et confinée en même temps, comme si elle nous incitait à venir nous y installer tout en repoussant ceux qui oseraient nous déranger. Un coin de paradis. Et puis, ce n’était pas avec n’importe qui que je m’y rendais ; Juyne. Autant l’avouer, il y avait eu plus que de l’amitié entre nous. Je souriais toujours bêtement en y repensant, même s’il n’y avait pas de quoi. Nous ressentions une attirance réciproque, et avions fini par nous embrasser, une fois… Mais par peur de gâcher notre précieuse amitié, j’ai redéfini notre relation en souhaitant garder ce qui nous liait initialement. Je ne voulais surtout pas la perdre. Même si c’était indéniable, nous étions mutuellement gênés en la présence de chacun, et même si je ne savais pas ce qu’il en était pour elle, j’étais toujours de temps en temps attiré par la demoiselle, même si je n’en faisais rien. J’avais en plus de ça un blocage du fait de son jeune âge par rapport au mien, et tâchais de m’en tenir à une vraie amitié platonique.

J’arrivai dans la clairière avec un sourire indéniable sur mon visage. J’avais encore quelques mètres à parcourir avant de retrouver Juyne, mais autant dire que je touchais au but. Elle était là, assise au milieu des fleurs, en faisant même jouer une entre ses doigts. Je soupirai de soulagement tellement j’étais heureux de la voir. C’était une amie qui m’était vraiment chère. Elle cria mon nom et se jeta littéralement à mon cou, tandis que je prononçai le sien dans un souffle. Je la serrai contre moi et nous restâmes ainsi quelques minutes. Ça faisait du bien de sentir sa présence aussi proche, son odeur, ses formes. Nous finîmes par nous éloigner, et alors que nous sourions comme des abrutis, elle m’asséna un coup dans le ventre et secoua sa main sous la douleur que ça lui avait provoqué. Elle éclata de rire et je ne pus m’empêcher d’en faire autant, puisqu’elle s’était cognée à mes abdos, je devais bien le reconnaître.

« Tu m’avais manqué »

Je souris davantage et passai une main dans une mèche de cheveux qui lui retombait à côté du visage. Main qui glissa ensuite le long de sa joue pour finalement retomber, estimant qu’elle ne devait pas aller plus loin. Alors je m’avançai pour déposer un furtif baiser sur sa joue, en guise de bonjour un peu tardif.

« Tu m’as manqué aussi. Je n’aurais pas dû attendre aussi longtemps avant de revenir. »

Il était vrai que j’avais beau me rendre dans le Sept régulièrement, mes voyages n’étaient pas très nombreux, et dans le seul but de voir Juyne, quand je n’étais pas obligé de faire une visite obligatoire donnée par le Capitole.

717 mots.
fiche par century sex.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

You wanna play ♔ Nale & Juyne [SAISON 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» You wanna play ♔ Nale & Juyne [SAISON 1]
» Wanna play a game ?
» you wanna play ? I'm gonna play and you gonna lose. As always. (Aaron)
» Wanna play with me ?
» « Hi, I'm Chucky. Wanna play? »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: saison un, anciens RP-
Sauter vers: