Partagez | 
 

 'Cause I want to know you ▬ NALE. [SAISON 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 361
ϟ AVATAR : Tom Hiddleston.
ϟ DISTRICT : Originaire du district 7.
ϟ AGE : 31 ans.
ϟ METIER : Vainqueur, il n'a plus besoin de travailler. Il exerce son "talent" comme on le lui demande.
ϟ LIFESTYLE : Il n'est pas à plaindre, au contraire.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : indécis
ϟ COMPÉTENCES : PROTECTOR
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: 'Cause I want to know you ▬ NALE. [SAISON 1]   Jeu 26 Avr - 23:36



" Ça va bien se passer, pas vrai ? " avait-il demandé, lui tenant le bras avec douceur, elle avait fait de même, tremblante, et elle pouvait sentir qu'il était tout aussi stressé qu'elle, en attendant la représentation. Elle ne répondit rien à cela, mais se contenta d'afficher un sourire sincère, tout comme Nale, qui avait réussi à l'apaiser quelque peu par la confiance qui émanait de lui, et, au bout de quelques secondes dans cette position, elle tremblait déjà beaucoup moins. Puis il lâcha prise, et montra l'endroit où il devait se positionner. " Je serais là, juste derrière les danseuses, si vous avez besoin d’être rassurée d’un petit coup d’œil. " annonça t-il, avec un brin de malice, qui restait cependant faible en raison du stress qui le saisissait. Encore une fois, elle resta muette, et se contenta d'acquiescer, avec une totale reconnaissance.  Puis, contre toute attente, elle déposa ses lèvres contre la joue de Nale. "Merci pour tout." lui dit-elle, les joues empourprées, surprise elle-même par son geste, avant se filer vers sa propre position, sur scène. Toujours un peu perdue dans ce monde qu'elle ne comprenait pas tout à fait, et visiblement plus stressée à chaque nouvelle représentation, l'aide de Nale lui était vraiment précieuse.

Habituée à n'être qu'un élément du décor, servant juste à faire joli, un peu comme Nale, si elle faisait le moindre faux pas, personne ne manquerait de le remarquer, cependant. Alors elle se devait d'être parfaite, et d'effectuer ce qu'elle devait faire à la perfection, tel qu'Emma lui avait appris. Mais elle avait toujours horriblement peur. Le coeur battant la chamade, à la seconde à laquelle le rideau commença à s'ouvrir, et tourna la tête vers Nale, et lui offrit un petit hochement de tête, pour lui donner du courage. Que le show commence!

(...)

Rien à signaler, tout s'était déroulé comme prévu. Aucun faux pas, la troupe avait été acclamée par les Capitolins, avec une chaleur incroyable, qui avait toujours eu le don de la booster. C'était ça qu'elle aimait le plus, dans ce petit boulot: la reconnaissance du public. Parce qu'elle pouvait passer des heures et des heures d'enfer à répéter un mouvement qu'elle ne parviendrait pas à maîtriser, elle obtiendrait toujours une énorme satisfaction, le jour où elle le montrerait au public. Sortant tout juste de scène, elle venait de rejoindre les coulisses, qui étaient quelque peu encombrées. Elle remarqua au loin la silhouette de Nale Targethnam, qui semblait avoir réussi, lui aussi, finalement.

"Nale!" appela t-elle, sans aucune gêne, se faufilant parmi les Capitolins présents dans le couloir pour le rejoindre. Si elle éprouvait un grand stress avant les représentations, elle se retrouvait particulièrement soulagée après, et son esprit avait tendance à s'accorder quelques folies qu'elle n'aurait jamais osé faire à l'ordinaire. Normalement, en cet instant précis, elle aurait juste observé le jeune homme de loin, lui décrochant un léger sourire. Mais pourtant non, elle allait bel et bien vers lui, l’apostrophant avec bonne humeur, due au relâchement soudain de la pression. "Vous avez vu? Tout s'est passé à merveille!" continua t-elle, se voulant réconfortante, et dotée d'un sourire vraiment sincère. C'était certainement ça qui faisait d'elle une jeune fille plutôt unique; il n'y avait pas en elle une once de méchanceté gratuite, de fourberie, ou de colère en elle. Seulement de la naïveté, et une profonde croyance en l'être humain, qui lui permettaient toujours de voir le meilleur en chaque personne, et en chaque situation. Mais si cela pouvait être un atout dans la vie de tout les jours, si jamais elle venait à participer aux jeux, cela se révélerait être un véritable désavantage. Dans l'arène, la part animale prenait le dessus sur l'humain, et malheureusement, elle avait bien peur de ne jamais pouvoir y parvenir. Mais elle préférait ne pas y penser. Si elle avait un nombre alarmant de Tesserae, elle aimait se dire que la moisson était encore loin devant elle.

Pour le moment, elle était au Capitole, l'endroit le plus riche et le plus beau de Panem, et en très bonne compagnie. Alors pourquoi penser aux ténèbres du futur, lorsqu'elle pouvait profiter de l'instant présent?

691 mots.


_________________

    Celui qui recherche la vengeance devrait creuser deux tombes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: 'Cause I want to know you ▬ NALE. [SAISON 1]   Ven 25 Mai - 23:57






❝ We did it ❞
Gaby Ҩ Nale
La soirée ne s’était pas trop mal déroulée, finalement. Je soupçonnai la demoiselle rencontrée avant la reproduction être à l’origine d’un élan de confiance en moi, qui avait réussi à me faire tenir tout le show sans que je ne fasse d’erreur. C’était donc serein et satisfait que je quittai la scène pour rejoindre les coulisses, où je savais que les artistes se retrouvaient pour célébrer la chose, même si en soit, ça n’était pas un événement exceptionnel. Nombre de soirées similaires se suivaient, et je trouvais que sortir entre artistes à près de minuit chaque soir était stupide. Je regagnai ma loge pour rechanger de chemise après être passé devant d’autres musiciens, qui tantôt me félicitaient pour ma prestation, tantôt n’en avaient complètement rien à faire de si je m’étais planté ou non. De retour dans le long couloir blanc, je me dirigeai vers une table sur laquelle étaient entassés des lettres ou petits mots d’admirateurs destinés à féliciter les artistes se produisant sur scène. La plupart du temps, je ne recevais pas grand-chose, et la plus grande partie provenait d’adolescentes en chaleur qui se laissaient avoir par ce que le Capitole voulait que je sois. En général, je riais devant les pitreries de ces lettres-là. D’autres fois, j’en recevais des touchantes, et c’était plaisant. Savoir que quelques personnes me soutenaient pour ce que j’étais et ce que je pouvais endurer réchauffait le cœur. Je pris les lettres qui m’étaient destinées et les fourrai dans une poche arrière de mon pantalon, avant de soupirer en souriant, voyant le monde qui peuplait le couloir, riant aux éclats, la moitié n’étant même pas totalement habillé. Ils n’étaient pas pudiques, et sortir devant les autres sans s’être complètement changé ne les dérangeait pas.

« Nale ! »

Je tournai les yeux pour voir la danseuse que j’avais rencontrée avant le show se faufiler vers moi ; je ne pus m’empêcher de sourire davantage. Nous nous étions soutenus dans notre stress avant de nous produire et je lui étais reconnaissant pour m’avoir rassuré.

« Vous avez vu ? Tout s'est passé à merveille ! »

Je penchais vivement la tête en signe d’acquiescement et de remerciement.

« Tout à fait ! Pour tout avouer, j’ai réussi à me détendre en vous regardant assurer vos pas. »

Je regrettai quelque peu mes paroles par peur qu’elle ne les interprète mal. En vérité, j’avais vraiment trouvé un soutien dans son assurance peut-être maladroite car pas totale, mais ça m’avait suffi pour me concentrer sur mes doigts.

« Je me suis rendu compte que je ne connaissais même pas votre prénom… »

Je me demandais bien quelles consonances encadraient ce magnifique visage. Et ne pas le savoir était plutôt dérangeant étant donné la façon dont nous nous étions entraidés. De plus, il était également étrange de la vouvoyer. J’étais tout ce qu’il y avait de plus poli, c’était donc un réflexe et quelque chose de normal que je me soumette au vouvoiement d’une charmante jeune femme ; cependant, l’étrangeté était qu’elle avait l’air moins âgée que moi. C’était le genre de rencontre dans laquelle vous trouveriez normal de rapidement donner une tape dans le dos, faire des jeux de mots vaseux, et autres familiarités que vous ne vous autoriseriez pas avec une quelconque autre personne fraîchement connue. Oui mais voilà, je ne savais pas quel était le genre de cette jolie blonde et me permettre des choses pareilles était fortement déplacé. Je n’avais aucune idée de la façon dont elle pouvait réagir et je ne voulais pas risquer de la faire fuir quelques heures à peine après notre rencontre. Pourtant, je ne savais pas pourquoi, mais je me sentais à l’aise en sa présence, ce qui était rare en si peu de temps. Peut-être que mon statut de vainqueur aura eu des bons côtés, après tout, s’il m’avait permis de m’affirmer et d’être plus confiant, envers moi-même comme envers les autres.

656 mots.
fiche par century sex.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 361
ϟ AVATAR : Tom Hiddleston.
ϟ DISTRICT : Originaire du district 7.
ϟ AGE : 31 ans.
ϟ METIER : Vainqueur, il n'a plus besoin de travailler. Il exerce son "talent" comme on le lui demande.
ϟ LIFESTYLE : Il n'est pas à plaindre, au contraire.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : indécis
ϟ COMPÉTENCES : PROTECTOR
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: 'Cause I want to know you ▬ NALE. [SAISON 1]   Dim 10 Juin - 21:28



L'ambiance environnante était parfaitement plaisante. Autour des deux jeunes gens, se trouvait une marre d'artiste sortant tout juste de scène, euphorique en repensant à la beauté du spectacle qu'ils venaient tout juste de représenter. Compte tenu des applaudissement de la foule Capitoline en délire, ce qu'ils avaient fait avait beaucoup plu, et ils n'en étaient pas peu fiers. Ce succès se reflétait sur le visage de chacun, généralement illuminé par un grand sourire, des éclats de rires, parfois même quelques larmes de joie. Cette ambiance déteignait même sur l'humeur de Gabrielle, qui était elle aussi au bord de l'euphorie, pas complètement dans son état normal. Elle avait même eu l'audace de faire le premier pas pour engager la conversation avec l'ancien vainqueur, Nale. Ils s'étaient l'un l'autre épaulé avant et pendant la représentation de cette soirée.

Il acquiesça ce qu'elle venait de dire par un signe de tête affirmatif. Apparemment, tout s'était très bien passé pour lui aussi, et Gabrielle en était très heureuse. Le stress n'avait pas eu raison de ce jeune homme, finalement! " Tout à fait! Pour tout avouer, j’ai réussi à me détendre en vous regardant assurer vos pas. " répondit-il, semblant regretter légèrement ses paroles, peu après les avoir prononcées. Gaby, quant à elle, n'y voyait là rien de mal. Au contraire, si elle avait pu l'aider inconsciemment, elle en était parfaitement ravie. Cependant, elle demeurait persuadée qu'elle ne jouait pas un très grand rôle dans la réussite de Nale ce soir là. Il avait peut être été rassuré par la vision de Gaby réussissant ce qu'elle avait à faire, mais seul ses capacités étaient la réelle raison de son succès ce soir-là. " Je me suis rendu compte que je ne connaissais même pas votre prénom… " se risqua t-il de dire, après sa première phrase, qui avait été accueilli par un sourire de la part de Gaby. Cette dernière se rendit compte à quel point il était étrange qu'ils continuent à se vouvoyer, comme deux personnes âgées. C'était certes une marque de politesse, mais Gaby avait une impression de proximité avec Nale, de celles qui arrivent sans qu'on les aient prévues. Ce n'était pas un quelconque intérêt romantique, comme il aurait tout à fait été normal qu'il fut le cas pour deux jeunes gens de leur âge, mais plutôt quelque chose de plus complexe, presque plus fraternel.

En pensant à cela, Gaby se trouva extrêmement stupide. Après tout, ils ne se connaissaient pas depuis très longtemps, comment pouvait-elle être persuadée qu'il n'allait pas retourner tout deux au stade de "simples connaissances" après cette soirée? Elle avait pourtant l'impression qu'ils étaient liés, bien plus que deux inconnus. "Gabrielle Tonkins. Mais appelez-appelle moi Gaby, tout le monde m'appelle Gaby." répondit-elle, en riant, troquant le vouvoiement pour un tutoiement, brisant quelque peu la glace entre eux, et cette impression d'éloignement.

Espérant qu'il ne prendrait pas ce brusque changement pour une marque d'impolitesse, et qu'il ne lui en tiendrait pas rigueur, elle se demandait quelle tournure allait bien pouvoir prendre leur conversation. Elle n'avait pas l'intention de parler de la pluie et du beau temps, et tourner dans un sujet parfaitement inintéressant. Elle avait tout simplement une irrépressible envie d'en apprendre plus sur lui, sur son passé peut-être, et tout simplement découvrir quel genre de personne se cachait derrière l'image de vainqueur irrésistible que le Capitole donnait de lui. Elle était persuadée qu'il y avait bien plus qu'un joli garçon musclé derrière ses traits. "V-tu vas trouver ça stupide, mais je suis vraiment contente d'avoir fait ta connaissance." se lança t-elle, manquant de lui dire "vous" en premier lieu. Elle disait ça en souriant, le plus sincèrement du monde. "Et pas parce que tu es le fameux Nale Targethnam. Au delà de ça, tu m'as vraiment l'air d'être une personne bien, et tu devrais le savoir." Ce qu'elle disait était parfaitement brouillon, et elle s'embrouillait, mais le coeur y était, et elle tenait vraiment à ce qu'il sache qu'elle ne le voyait pas comme un survivant des Hunger Games, mais plutôt comme une personne normale, et ayant beaucoup de mérite. Bien sur, ses joues n'avaient pas pu s'empêcher de rosir légèrement. Elle avait beau être euphorique, elle n'en demeurait pas moins très timide.

706 mots.


_________________

    Celui qui recherche la vengeance devrait creuser deux tombes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: 'Cause I want to know you ▬ NALE. [SAISON 1]   Mar 4 Sep - 19:16
« Gabrielle Tonkins. Mais appelez-appelle moi Gaby, tout le monde m'appelle Gaby. » Je souris. Elle était donc tentée par du tutoiement. C’était tout bénéfique pour moi, qui n’étais pas à l’aise avec les vouvoiements coincés qui n’avaient pas lieu d’être. C’était bien plus agréable de parler en toute normalité avec une personne de son âge. Quoi que, elle avait l’air plus jeune que moi. Ce qui renforçait cette impression de mal être avec un tel vouvoiement. Ça n’était pas de l’impolitesse, mais de la mise en confiance. Il était bien plus facile de tenir à quelqu’un en le découvrant, en ayant une telle assurance avec lui. Rare étaient ceux avec qui je m’étais sentis bien tout en gardant un vouvoiement plus ou moins obligatoire ou nécessaire. Et loin de moi l’envie de paraître froid avec cette Gaby. J’acceptai donc volontiers le tutoiement. « V-tu vas trouver ça stupide, mais je suis vraiment contente d'avoir fait ta connaissance. » Elle hésitait encore à me dire « tu ». C’était plutôt mignon, je devais bien l’avouer. J’étais également heureux d’avoir pu la connaître par le biais de ce spectacle, et pour une fois, je remerciai intérieurement le Capitole pour m’avoir obligé à y participer. On ne savait jamais ce qui pouvait nous tomber dessus, et cette fois-ci la surprise avait été agréable. « Et pas parce que tu es le fameux Nale Targethnam. Au-delà de ça, tu m'as vraiment l'air d'être une personne bien, et tu devrais le savoir. » Je baissai légèrement la tête en soufflant comme si j’avais une mèche de cheveux qui me retombait devant les yeux ; pur réflexe. J’accusai le coup du compliment. Il était rare qu’on m’apprécie pour ce que j’étais, réellement, plutôt que pour mon image de vainqueur ; pour le fait que j’avais de l’argent, que j’étais connu. Que j’étais un ancien carrière, un ancien mentor. Pour ce que je n’étais pas, concrètement. Je souris sincèrement et plantai mon regard dans celui de Gaby. « Merci beaucoup… Je ne sais pas si je vaux autant que tu le laisses penser, mais j’apprécie. Vraiment. »

J’avais besoin de prendre l’air, à présent. Les brouhahas et effusions de joies par des personnes qui ne m’inspiraient pas me donnaient le cafard. J’invitai donc Gaby à sortir avec moi sur le balcon du bâtiment de spectacles. La brise était agréable. Après la chaleur de la soirée, surtout pour les danseuses, j’imaginais, il n’y avait rien de tel pour se remettre d’aplomb ; et surtout évacuer le stress. Je posai mes bras sur un rebord de la rambarde et regardai la ville. Le Capitole était vraiment spécial. J’étais certain que je ne pourrais jamais y vivre. De toute façon, je n’en avais pas l’intention. Mais si on m’y obligeait, j’étais sûr de ne jamais me faire à cette activité, cette excentricité. Je me tournai vers Gaby qui avait l’air de la même trempe que moi. « Toute cette agitation me dépasse. » Au pire, on s’en fout ? Si j’avais parlé pour ne rien dire, c’était gagné. Peut-être qu’elle appréciait quand même cette fraîcheur. Quoi que j’en doutais fortement. Les Capitolins restaient des êtres qui appréciaient de regarder des gamins s’entretuer. Il n’y avait rien de glorieux à partager cet engouement. C’était juste un amas de détraqués. Rien de plus. « Je suppose que c’est juste pour la danse que tu « aimes » venir ici, pas vrai ? » Mais peut-être ne voulait-elle pas en parler avec toi mon petit Nale. Il fallait que je me fasse une raison ; ça n’était pas parce que j’étais à l’aise avec elle et inversement que ça me donnait le droit de lui poser des questions plus ou moins personnelles.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 'Cause I want to know you ▬ NALE. [SAISON 1]   
Revenir en haut Aller en bas
 

'Cause I want to know you ▬ NALE. [SAISON 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» " Je vais prier Dieu, afin qu'il t'illumine ou pour qu'il t'élimine ! " {Eléonore & Rebecca : Rp à réponse unique}
» You wanna play ♔ Nale & Juyne [SAISON 1]
» Fée-noménale Fée-licie
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Diffusion sur M6
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: saison un, anciens RP-
Sauter vers: