Partagez | 
 

 Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Mer 5 Sep - 19:59

Sissandra Nahée Vanehall

24 ans ϟ District 4 ϟ Melissa Benoist

PRÉNOMS ϟ Sissandra Nahée ; NOM ϟ Vanehall ; DATE DE NAISSANCE & ÂGE ϟ 11 mars 2233 - 24 ans ; DISTRICT ϟ 4, celui de la pêche ; MÉTIER ϟ Employée à la poissonnerie Targethnam ; SITUATION CIVILE ϟ Célibataire ; ALLÉGEANCE ϟ Pro-rébellion, elle supporte de moins en moins les inégalités qui règnent mais elle n’en montre rien, elle n’est pas idiote. ; GROUPE ϟ Weakness is strength ; CRÉDIT ϟ © Padmo/Google/Tumblr


réponds aux questions de César
QUE PENSEZ-VOUS DU CAPITOLE ? ET DEPUIS L'ATTENTAT ?
Je n’ai jamais réellement apprécié le Capitole. Grandir avec la peur au ventre que ce soit pour soi-même ou pour les gens qui nous sont proches laisse des séquelles. Je crois que je garderais toujours un peu de colère et un peu de rancune. Un peu comme un léger bourdonnement, à peine audible, mais tout de même gênant qui vous rappelle que quelque chose ne va pas… Ma colère et ma rancune ne s’améliore certainement pas depuis les derniers événements. La façon dont ils ont réagi est immonde. Les gens qu’ils ont retenu… la peur qu’on dû ressentir les familles… Je n’ose pas imaginer ce que j’aurais pu ressentir si c’était arrivé aux miens…
Montrer que je suis en colère ne me rendra pas service et ne me soulagera certainement pas. Le Capitole n’est qu’une parodie. Savent-ils réellement ce qu’est la vie ? Qu’elle n’est pas un divertissement ni un loisir ? Sont-ils seulement capable d’humanité ? Je n’en suis pas convaincue.

QUEL EST VOTRE AVIS SUR LES JEUX ?
Je suis contre, je l’ai toujours été et ça ne risque pas de changer. Trop de gens sont morts. Je ne me leurre pas. Ces jeux sont faits pour nous contrôler, pour nous rappeler ce qui est arrivé mais ils sont bien loin de leurs origines. À présent, ça n’est plus qu’un divertissement inhumain et sadique. Je ne me réjouirais jamais de voir quelqu’un mourir sous les coups de quelqu’un d’autre. Ma position quant au jeu reste cependant un secret bien gardé. Je ne peux me permettre d’afficher ouvertement mes opinions. Ce n’est pas de la lâcheté, juste du réalisme.

RÉCEMMENT, LE CAPITOLE A SUBI UN ATTENTAT LORS DE LA FÊTE DU PRINTEMPS. QU'EN PENSEZ-VOUS ?
Que les responsables viennent de districts ou bien que ce soit un coup monté, le résultat est le même. Je ne croyais pas à l’arrêt des jeux, je n’y aurais cru que si cette parole avait été tenue. Je ne nourrissais aucun espoir à ce sujet… Ce que je pense de l’attentat et ce, quels que soient les responsables, c’est qu’il n’y avait pas pire chose à faire. Je suis révoltée, je me sens trahie plus que jamais. Je ne suis pas défaitiste, ni fataliste mais il n’y avait rien de pire à faire. À présent, je vis avec la peur au ventre, la liberté n’étant déjà pas de mise à mes yeux, que fera-t-on ? Comment traitera-t-on les probables coupables ? Comment les puniront-ils ? Mais surtout… que feront-ils s’ils ont puni des innocents ? Je suis atterrée et je suis en colère mais là encore, je n’en montre rien. Cette colère gronde en moi comme un feu doux, je l’entretiens, je la nourris, elle me sera utile un jour.

QU'AURAIS REPRESENTE OU REPRESENTERAIS POUR VOUS DE PARTICIPER AUX JEUX ?
Une punition, un châtiment non mérité, ni plus, ni moins. Si j’avais dû y participer, j’aurais fait ce qu’il fallait pour survivre et revenir, j’aurais tué s’il l’avait fallu mais je n’en aurait tiré aucun sentiment de puissance, aucun sentiment de grâce ou de gloire. J’aurais eu peur, j’aurais paniqué mais j’aurais fait ce qui été nécessaire pour le bien des miens.
Ça n’est ni plus ni moins qu’un acte de barbarie gratuit tout juste utile à divertir les résidents du Capitole. Je hais les jeux et je hais leurs investigateurs.

QUELS SERAIENT OU ONT ÉTÉ OU AURAIENT ÉTÉ VOS ATOUTS DANS L’ARÈNE ?
Une tête vaut mieux qu’une dizaine de paire de bras. J’aurais utilisé ma tête et mes connaissances. Loin d’être bête, je savais que je risquais de me retrouver dans l’arène… J’ai fait la seule chose à faire, m’entraîner pour ne pas être une proie facile. Si les plantes peuvent guérir, elles peuvent également devenir un problème et il en va de même pour les connaissances en matière médicale. Il y a de nombreuse façon de tuer quelqu’un, les armes ne sont pas la seule option. Mais puisqu’il faut aussi parler d’armes… et bien disons que les couteaux de lancer étaient mes armes favorites…
Fort heureusement, je n’ai jamais eu à utiliser mes atouts et j’espère ne jamais avoir à les utiliser malgré le fait que je n’ai plus l’âge requis pour être sélectionnée.

QUEL SERAIT L'OBJET PERSONNEL QUE VOUS EMPORTERIEZ DANS L’ARÈNE ?
Il y a quelque temps, je vous aurais répondu que je n’aurais rien emporté mais à présent… Je crois que j’emporterais quelque chose qui me rappellerait les gens qui me sont proches, que ce soit les amis ou la famille. Je pense que j’emporterais le pendentif que mes parents m’ont offert. Il représente une clef, mais depuis quelques temps, la clef est accompagnée d’un pendentif en forme de sablier offert par Nale.

QUE PENSEZ-VOUS DE LA SPÉCIALISATION DE VOTRE DISTRICT, DE VOTRE NIVEAU DE VIE ?
Nous avons de la chance dans le district 4, ça ne m’empêche pas de culpabiliser envers les autres districts. Je n’aime pas ne manquer de rien alors que d’autres ont faim. Malheureusement, que puis-je faire si ce n’est de ne pas abuser de cette chance… Peut-être fais-je attention pour alléger ma conscience, je n’en sais rien mais je suis bien incapable d’abuser de ce que nous offre notre district.


entrez dans l'arène
ϟ PSEUDO Luny, Padmo(hora), Pomme, Nabou, Nod
ϟ ÂGE 24 ans
ϟ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Par Nale
ϟ AS-TU LU LA TRILOGIE ? Non, mais j'ai enfin les trois livres dans ma bibliothèque alors ça ne saurait tarder !
ϟ COMMENTAIRES ? Euh... Pas vraiment en fait. Ah si ! J'me dépêche de finir ma fiche pour pouvoir jouer ! Puis j'aime bien le design, c'est reposant pour les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Mer 5 Sep - 19:59

L'homme est le plus cruel de tous les animaux,
il est le seul capable d'infliger une douleur
à ses congénères sans autre motif
que le plaisir
~ Mark Twain ~


L’innocence ne sauve personne…
Dans la vie, j’ai eu de la chance et j’en suis bien consciente. Je n’oublie jamais que ma vie est ce qu’elle est parce que j’ai eu de la chance. Naître dans un district n’est certainement pas le meilleur départ qui soit mais c’était le district 4. J’étais née dans une famille qui ne manquait de rien. Je n’avais pas à craindre pour un frère ou une sœur puisque j’étais enfant unique. Ça n’avait pas que ses avantages, j’en conviens, mais j’avais déjà ce stresse en moins.
Qui dit district 4 dit carrière et dès que je fus en âge de m’entraîner, je le fis, que ce soit pour le district, pour ma famille ou pour l’honneur. Je n’avais qu’une chose en tête, si mon tour devait venir un jour, je devrais être à la hauteur, ramener leur seul enfant à mes parents quoi que je doive accomplir pour cela. Si je répugnais à l’idée de tuer, je le ferais, c’était très clair dans mon esprit. Mes armes de prédilections étaient les couteaux de lancer, simple rapide, léger… Les armes longues ne me plaisaient pas, l’allonge et l’élan ne m’avantageaient pas, au contraire. Si les couteaux de lancer étaient mes armes favorites, j’envisageais aussi le combat autrement. C’était également une historie d’endurance et de débrouillardise. Les plantes et leurs fruits, c’était mon créneau, qu’elles aident à la guérison ou bien qu’elles servent à empoisonner, j’en prenais bonne note. Je faisais de mes inconvénients des avantages, il le fallait.
Quand je ne m’entraînais pas, j’étudiais bien sûr mais je travaillais également dès que possible à la maison pour aider ma mère. Elle réparait les filets de pêche ou concevait des paniers alors que mon père lui, comme bon nombre d’hommes, était pêcheur. J’ai appris auprès de ma mère tout comme mon père m’a appris la pêche en solitaire. L’un et l’autre, ils voulaient m’offrir toutes les cartes dont ils disposaient pour que je ne sois pas démunie s’il leur arrivait malheur… cette idée me faisait horreur… Pourtant, je devais bien admettre qu’ils avaient raison.


La peur au ventre,
j’avance pour la première fois…
Mes douze ans… Comment les oublier ? Le premier tirage, celui qui vous paralyse malgré le devoir, celui que vous redoutez par-dessus tout. Et si dès la première moisson de votre vie, vous étiez choisi ? Cette question me hanta du premier jour de mes douze ans jusqu’au jour fatidique. J’avançais par devoir, je ne tremblais pas par fierté mais j’aurais bien été incapable de parler. J’aurais craqué, je le savais. C’est cette année-là que mes parents m’ont offert un pendentif orné d’une petite clef.
« Tu es ta propre clef vers ton avenir. »
Ce furent les mots qu’ils prononcèrent avant de me laisser avancer. La moisson ne me faucha pas cette année-là, elle faucha quelqu’un que je connaissais en revanche… Bien que je ne lui aie jamais parlé, je savais qui il était. Le fils des Targethnam… Nale… Nale avait été tiré au sort, lui qui avait perdu sa sœur deux ans plus tôt. La vie était injuste. Mais moi… j’avais encore eu de la chance…


Ma chance ne tourne pas
mais pour combien de temps encore ?
Ma chance insolente perdura encore et encore. À chaque moisson, je voyais deux enfants du district 4 partir et bien souvent mourir. À chaque moisson j’avais peur que mon nom ne sorte. À chaque moisson je fus tranquillisée. Mais combien de temps durerait cette chance insolente ? J’avais l’impression de jouer à la roulette russe chaque année qui passait… Et je m’entraînais encore et encore toujours dans l’optique de rendre à mes parents leur seul enfant. Je m’entraînais en gardant pour moi cette colère et cette rancune grandissante envers le Capitole qui s’amusait sans aucun doute à voir des enfants et des adolescents s’entre-tuer au nom d’un principe dépassé depuis longtemps. Les jeux n’étaient plus qu’une excuse à mes yeux… une excuse pour faire perdurer ce divertissement sordide. Je me gardais bien de confier mon ressenti… J’étais du district 4, j’étais carrière, c’était un honneur.
Je vivais cependant ma vie, je voyais mes amis, j’aidais mes parents autant que possible, je découvrais le plaisir que procurait la sensation d’aimer. Plaisir qui devenait une véritable souffrance quand la moisson arrivait. À chaque fois, bien entendu, l’idylle tournait au vinaigre et se terminait de façon brusque et rapide ou de façon lente et insidieuse.

À dix-huit ans, je décidais qu’il était temps que je me détache un peu de mes parents, que je mène ma propre barque toute seule. J’allais voir madame Targethnam pour lui demander de me laisser une chance de lui prouver que j’étais capable de travailler pour elle. Elle me mit à l’essai et rapidement je fus engagée. J’étais déterminée à mener ma vie sans pour autant oublier mes parents chez qui j’habitais encore à cette époque.
C’est à peu près à cette période que je fis réellement la connaissance de Nale. Je le connaissais depuis longtemps mais je l’avais presque oublié. Ce garçon de quatorze ans que j’avais vu partir pour les jeux. J’avais suivi, comme tout le monde et j’avais eu peur pour lui mais inconsciemment je m’étais interdit de l’approcher une fois qu’il était sorti de là. Par peur du rejet ou par peur d’autre chose, je n’en sais rien… Quoi qu’il en soit, nous nous sommes mis à discuter de tout et de rien au début et puis de choses que l’on aimait. De fil en aiguille, nous nous sommes mis à discuter de plus en plus souvent ensemble. Cette proximité aidant, est arrivé ce qui devait arriver, nous nous sommes rapprochés et cette complicité nous mena tout droit sous la couette. Je ne regrette rien de ce qui est arrivé. J’en avais eu autant envie que lui. Rapidement, notre histoire prit fin. L’amitié que nous avions l’un pour l’autre nous ayant amené à cette décision, il ne fallait pas tout gâcher et j’avoue que cela m’arrangeait... Si lui était débarrassé des jeux, cette épée de Damoclés était une réalité pour moi. Pour quelques années encore en tout cas. Il est certain qu’il m’arrive de regretter cette période. Je me sentais sereine à ses côtés, je me sentais entière et j’avais cette impression merveilleuse d’être importante à ses yeux.

Cette amitié qui nous liait me permis d’aborder mes dernières années de carrière un peu plus sereinement bien que chaque moisson fut un cauchemar à sa façon. J’aurais aimé pouvoir me réfugier quelque part, j’aurais aimé ressentir à nouveau ce sentiment d’être entière mais notre amitié valait bien plus qu’un moment fugace dans ses bras ou contre lui… Mais malgré ma peur chaque année, j’avais eu de la chance car jamais mon nom ne fut tiré, jamais je n’eus à affronter l’arène. La dernière année, Nale m’offrit un pendentif que j’ajoutais à l’autre, un petit sablier. J’aurais aimé l’embrasser à cet instant mais pourquoi aurais-je gâché un moment de complicité pure pour quelque chose d’aussi trivial qu’un baiser ?

De tout ceci, mes parents se doutent de quelques choses mais ils n’ont la certitude de rien. Car l’année de mes dix-neuf ans, je me trouvais un endroit à moi pour vivre ma vie pleinement. Je ne pouvais rester sous leur toit éternellement, en particulier parce que je grandissais et que j’avais besoin de mon indépendance


Le temps passe et ne s’essouffle pas…
J’ai vingt-quatre ans à présent et malgré le fait que je sois protégée par mon âge, les Hunger Games continuent à me hanter. La décision concernant le fait de les arrêter, je n’y avais pas cru, je ne pouvais croire que ce dont j’étais témoin… Par la même, j’avais bien fait de ne fonder aucun espoir sur cet arrêt car l’attentat chamboula ce beau projet.
Si les districts avaient récupéré les leurs ayant été retenus prisonniers par le Capitole… J’ignorais ce qui allait se passer, j’avais peur, peur que de nouvelles règles soient produites mais j’étais aussi très inquiète. Cela faisait un moment que je n’avais pas eu de nouvelles de Nale et je commençais à avoir réellement peur qu’il lui soit arrivé quelque chose. Une des personnes à laquelle je tenais le plus ne donnait plus signe de vie… Des regrets, j’en avais des tas et tous le concernant. À chaque impulsion de mon corps, de mon cœur ou de ma tête que j’avais niée s’ajoutais un regret. Je sais qu’on ne refait pas le monde avec des si… mais j’avais l’impression d’être passée à côté de quelque chose pour préserver notre amitié à tout prix. Maintenant que je n’avais plus de nouvelles de lui, mes regrets me revenaient un à un. Et si j’avais cédé ? Et si je lui avais dit que je voulais recommencer ? Ma vie serait-elle différente ? La sienne aussi ? J’espérais qu’il soit sain et sauf… C’était la seule chose qui pouvait encore me rassurer à son sujet. Je ne pouvais qu’attendre, attendre et voir ce qui allait se passer tout en continuant ma vie telle qu’elle était car je ne pouvais pas me permettre d’arrêter de vivre et d’avancer… car je ne pouvais pas me permettre de me montrer faible ou même en colère.
Je n’étais pas rassurée, je voulais des nouvelles de mon ami, cet ami que je chérissais, cet ami dont j’avais besoin, cet ami que je m’évertuais à voir comme un ami et seulement un ami très précieux…
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Mer 5 Sep - 20:03
Spoiler:
 

...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Mer 5 Sep - 20:05
T'es un amour ! Je t'aime d'un amour vrai ! Enfin, tu sais bien quoi...
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Mer 5 Sep - 20:06
Voui je sais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Mer 5 Sep - 23:38
Et voilà !

*Va dire qu'elle a fini...*
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Jeu 6 Sep - 6:16
BIENVENUE et comble le :p
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Jeu 6 Sep - 7:53
J'attends l'avis de Nale avant de valider Smile

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Jeu 6 Sep - 9:54
Han j'avais complètement zappé, Siss' t'aurais dû dire que j'avais dit oui sur msn Donc je valide Rowan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Jeu 6 Sep - 11:12
Nale : Nan mais t'as vu l'heure à laquelle j'ai fini, j'ai pas tilté moi... XD

Hermés : Merci beaucoup et je vais m'y atteler, pas de souci.

Rowan : Merci bien, mais c'est vrai que j'ai pas pensé à dire que c'était bon. Il était un peu tard...
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   Jeu 6 Sep - 11:16

WELCOME, WELCOME


Ouais, eh bah, je suis fan. Terriblement fan de ta fiche Tu m'as fait trop rire par moments, t'écris trop bien, ça se lit super vite, bref c'est parfait alors...

Bienvenue officiellement parmi nous !

Après avoir été validé, n'oublie pas d'aller te recenser dans ces sujets, le registre Population étant obligatoire. I love you Tout comme celui des Tesserae et Carrières, si ton personnage a l'âge pour être éligible à la Moisson. N'hésite surtout pas à passer sur la chatbox, ne serait-ce que pour tisser des liens, comme ici. Sans oublier répertoire de tes sujets rps, et la partie autobiographie (si jamais tu souhaites développer le passé de ton personnage).

Aussi, dès que tu postes un rp ou accomplis une action dans la liste, n'hésite pas à venir réclamer ton argent ici. Une action extrêmement importante pour la suite, car cela te permettra d'obtenir des avantages non négligeables si tu es tribut ou si tu veux sponsoriser l'un des tributs dans l'arène.

BON JEU PARMI NOUS !



_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...   
Revenir en haut Aller en bas
 

Sissandra N. Vanehall ∫ Le temps ne se fige pas, il avance sans cesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: saison un, fiches.-
Sauter vers: