Partagez | 
 

 (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Ven 2 Nov - 22:56


Owls Tada Cian

17 ans ϟ district 8 ϟ Sophie Turner

PRENOM(S) ϟ Cian plaisait à Edda car le prénom en lui même lui rappelait que son amour était loin d'elle. Cian, en irlandais, signifie [l]lointain[/i]. Tada était le nom de sa grand-mère ; NOM ϟ Owls ; DATE DE NAISSANCE & AGE ϟ 21 mars, 17 ans ; DISTRICT ϟ Huit ; METIER ϟ Elle est étudiante mais elle travaille également à l'Usine ; SITUATION CIVILE ϟ En couple ; ALLEGEANCE ϟ Pro-rébellion. Qui pourrait encore aimer le Capitole dans les districts sous surveillance ? ; GROUPE ϟ Sacrified lambs ; CREDIT ϟ Tumblr


réponds aux questions de César
QUE PENSEZ-VOUS DU CAPITOLE ? ET DEPUIS L'ATTENTAT ? Le Capitole, c'est un peu comme un Paradis ou un pays à lui seul. Si on ne parle pas la langue du pays, si on ne connait pas les us et les coutumes, nous sommes sûrs de ne jamais pouvoir y accéder. Maintenant, le Capitole nous a à l'oeil. Ils nous surveillent nuit et jour. A l'école, à l'Usine, dans les rues et ruelles. N'importe où.
QUEL EST VOTRE AVIS SUR LES JEUX ? Ils me rendent malade.
RÉCEMMENT, LE CAPITOLE A SUBI UN ATTENTAT LORS DE LA FÊTE DU PRINTEMPS. QU'EN PENSEZ-VOUS ? Pourquoi auraient-ils commis un attentat ? Et comment auraient-ils fait étant donné qu'ils étaient entourés de Pacificateurs et de Capitolins ? Je pense que l'attentat provenait d'une source extérieure. Mais je ne peux que spéculer des idées sur ce sujets. L'Attentat n'était pas qu'une punition pour le Capitole. L'Attentat est retombé sur le dos de tout le monde après. Je ne sais pas si c'est une si bonne chose que ça, finalement.
QU'AURAIS REPRESENTE POUR VOUS DE PARTICIPER AUX JEUX ? C'est une chose horrible, non ? Devoir quitter ses amis, sa famille, la personne qu'on aime sans pouvoir leur certifier que vous reviendrez. L'Arène, ce n'est pas qu'une simple absence de quelques jours. L'Arène, elle peut vous couper du monde à tout jamais.
QUELS SERAIENT VOS ATOUTS DANS L’ARENE ? Il parait que je suis rapide. C'est vrai, j'adore courir. Mais de là à dire que ça me sauverait la vie... Je m'y connais un peu en botanique, mais comme il n'y a pas de verdure, ni de forêt aux alentours de mon district, c'est assez compliqué de voir ce que je vaux réellement.
QUEL SERAIT L'OBJET PERSONNEL QUE VOUS EMPORTERIEZ DANS L’ARENE ? Une chute de tissu que j'ai volé, une fois, à l'usine. Ce n'es même pas un carré de 10 centimètres sur 10 centimètres. Mais il est tellement dux et soyeux que j'y tiens. C'est un peu comme un grigri.
QUE PENSEZ-VOUS DE LA SPECIALISATION DE VOTRE DISTRICT, DE VOTRE NIVEAU DE VIE ? J'aime toucher les tissus, voir les différentes gammes de couleurs, regarder les rouleaux multicolores alors que je sais très bien que nous, nous n'aurons même pas une petite chute pour raccommoder un trou dans un vêtements. C'est ça, qui est dure. La pauvreté.


entrez dans l'arène
ϟ PSEUDO Hallelujah. Ou même Juah.
ϟ AGE J'ai toujours seize ans.
ϟ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Je suis dessus. krr krr krr.
ϟ AS-TU LU LA TRILOGIE ? OUI ! Comparez à me première inscription, oui ! Je l'ai finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie. ♥
ϟ CODE At the Hunger Games, you win or you lose.
ϟ COMMENTAIRES ?
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Ven 2 Nov - 23:22


Elle comprit tout à coup que l'amour était l'instant où le coeur est sur le point d'éclater


don't get lost into the woods
Tout avait commencé parce que la mère, Edda Owls, plus couramment appelée Ed, s’était laissée engrosser sans crainte par le nouvel homme de sa vie, un Capitolin qu’elle connaissait depuis moins d’un mois. En deux semaines, elle s’était déjà vue femme au foyer, quatre enfants gambadant autour d’elle, un chien – et trois chats noirs – ainsi que son Capitolin, homme de la mode. Au moment de la procréation, Edda n’avait absolument pas eu peur. Elle était absolument certaine de vouloir un enfant de cet homme qu’elle avait rencontré on ne sait où. C’était, dans son esprit, comme s’il était sorti de nulle part. En gros, elle ne se souvenait pas de la soirée passée dans le petit pub du district dans lequel elle dépensait ses maigres économies, où elle avait bu (une fois de plus) plus que de raison. Elle ne se souvenait pas non plus de la fin de soirée (début de journée) où elle s’était retrouvée dans sa petite chambre miteuse avec son nouvel homme. Par la suite, leurs rencontres s’étaient toutes déroules de la même manière : le pub, puis, la chambre. Ils n’avaient jamais rien fait d’autre que baiser. Au départ, ça ne dérangeait pas spécialement Edda. Parce que ces contacts physiques, elle les aimait bien. Mais là, à la longue, elle voulait plus encore. Peut-être a-t-elle pensé qu’en lui faisant un gosse, elle aurait bénéficié d’un peu plus d’attention de sa part. Mais c’eut l’effet inverse. Le Capitolin, en apprenant la nouvelle, avait pris les jambes à son cou après lui avoir promis que, si elle gardait l’enfant, il lui verserait de l’argent tous les mois. En guise de dédommagement. L’argent, elle ne l’avait jamais vu. Et lui, il avait disparu sans laisser de traces. Edda avait bien tenté de le retrouver et plus d’une fois, elle s’était postée sur le quai de la petite gare de district, son ventre grossissant, avec dans l’idée de se cacher dans le premier chargement de tissus pour le Capitole. Plus d’une fois, elle s’était avancée vers les grandes caisses où se terraient des velours de Perse dans toutes les nuances de bleu, de la dentelle en argent et des soies à en faire pâlir le soleil. Elle regardait ce qui pourrait constituer son aller simple pour le Capitole. Parce qu’elle ne comptait pas sur un éventuel retour au District Huit. Sauf qu’elle y était restée, au Huit.
Et neuf mois plus tard, Cian naissait.

Si Edda n’avait jamais désiré d’enfants, il n’avait jamais été question de se débarrasser. D’ailleurs, d’un point de vue purement économique, l’enfant pourrait lui rapporter un petit peu plus d’argent si elle le mettait travailler à l’Usine. Edda n’était pas une mauvaise mère, elle aimait sa Cian plus que tout et lui racontait tous les soirs une histoire d’amour fictive qu’elle aurait pu vivre si elle ne s’était pas entichée du Capitolin. Chaque soir, le père inconnu de la petite Cian prenait un visage différent et personne n’était en mesure de savoir si c’était la mémoire d’Edda qui lui jouait des tours ou si elle le décrivait tel qu’elle s’en souvenait. Après tout, Edda ne l’avait jamais dit à sa fille, mais elle était généralement sous l’emprise de l’alcool quand elle le voyait. Personne ne méprisa Edda et sa fille puisque toutes les raisons étaient bonnes pour en vouloir au Capitole. On racontait dans les rues des versions différentes de l’affaire, en effaçant comme on efface la craie d’un tableau le fait qu’Edda était bourrée. On disait soit que l’homme l’avait menacé, soit qu’il l’avait drogué avec l’une de ces saloperies du Capitole ou alors, dans les ragots les plus extrêmes, que c’était un viol. Edda avait bien essayé de démentir les accusations injustement fondées sur son bien aimé invisible mais rien ne s’était passé. Les autres habitants en avaient juste conclu que la malheureuse mère essayait de chercher des excuses à cet homme infâme car elle avait honte.

Vu de la sorte, la petite Cian aurait dû être l’enfant la plus détestée de tout le Huit. Il n’en fut rien. Cian avait le don de se faire aimer de n’importe qui. Il aurait été inhumain de ne pas voir ce petit ange sourire à pleine dents dans les rues ; de ne pas voir la petite fille, les cheveux attachés à la barbare et dont plusieurs mèches retombaient devant ses yeux, occupée à ranger, avec le plus de sérieux possible, les rouleaux de tissus multiples dans l’Usine où sa mère, où sa grand-mère, où son arrière-grand-mère, et ce durant des générations, avaient travaillé. Cian allait à l’école de la journée et rejoignait l’Usine par la suite. Sa vie n’était que des allers-retours multiples du savoir vers la pratique et de la pratique vers le savoir. Et entre-temps, il y avait Joachim.

Joachim avait douze ans quand il commença à regarder Cian. Et Cian en avait quatorze quand elle remarqua les coups d’œil incessants de la part de Joachim. Il lui avait fallu deux ans pour enfin le voir. Ils n’avaient pas entamé la discussion directement. C’était des papiers que l’un glissait dans le sac de l’autre et une réponse que l’autre passait sous la porte de l’un. A l’école, ils faisaient comme avant, ils se regardaient en coin. Si les autres enfants avaient remarqué leur manège, ils n’en ont jamais parlé ouvertement devant Cian et Joachim. Quand ils ont commencé à s’afficher un peu plus en public, ça n’a pas vraiment choqué les habitants du Huit.

Cian ne partageait pas le même avis que Joachim au sujet des Jeux. Selon lui, ce n’était pas vraiment une punition infligée par le Capitole afin de soumettre les districts. Lui, il voyait plutôt ça comme un moyen de montrer au siens et à Panem sa valeur, sa force et son courage. Quand il parlait comme ça, qu’il s’emballait sur les Jeux, Cian avait peur. Non pas que Joachim puisse faire le moindre mal à Cian. Mais elle n’aimait pas l’entendre proférer ces idées absurdes que le Capitole soufflait dans les esprits. Cian voyait les Jeux comme ils étaient vus par le district. Une torture digne des Enfers. Une calamité permanente, comme une tâche indélébile, qui revenait chaque année semer le trouble dans les familles. Le sujet les montait parfois l’un contre l’autre et il n’était pas rare de les voir chacun de leur côté, sans aucun mot échangé. Cian était persuadée qu’elle avait raison jusqu’au bout et généralement, Joachim revenait toujours la voir en premier. Ce n’était pas par faiblesse. Il disait, quand on lui posait la question, que c’était parce que sa voix, son sourire, sa façon de raconter les choses les plus banales en y mettant du sien, tout ce qui faisait qu’il l’aimait, lui manquait. Et généralement, tout le monde était d’accord. Lorsqu’il revenait, Cian le regardait avec méfiance, nageant dans la susceptibilité qui coulait dans ses veines. Elle le regardait, impitoyable, se fondre en excuses et il fallait que le pauvre Joachim soit vraiment prêt à se mettre à genoux pour lui demander son pardon pour qu’elle accepte de lui parler. Les gens en arrivaient parfois à se demander comment le couple faisait pour survivre mais en les voyant ensemble, ils avaient la réponse : ils étaient fait pour être ensemble.

Autant Joachim était fort, autant Cian le battait à chaque fois à la course. Autant Joachim savait voir de loin, autant Cian percevait les détails, même infimes. Ce n’était pas entre les bâtiments gris où il n’y avait pas la moindre touffe d’herbes que Cian aurait pu apprendre quoique ce soit sur la nature mais elle se faisait un malin plaisir de poser des questions à ses professeurs. Ce n’était pas un moyen quelconque de prendre un avantage. C’était juste qu’elle était intellectuellement agaçante. Elle ne supportait tout bonnement pas que quelque chose lui échappe. Cian avait donc tout pour être heureuse. Une mère, un amoureux, un travail et des études. Sauf qu’on ne peut pas être heureux quand la menace des Jeux planent autant sur sa tête que sur celle des autres.




Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Ven 2 Nov - 23:38
SOPHIE
Rebienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Ven 2 Nov - 23:41
    Merci
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Ven 2 Nov - 23:54
SOPHIIIE

Rebienvenue parmi nous ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Sam 3 Nov - 0:19
OMG SOPHIIIIIE rebienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Sam 3 Nov - 9:30

Re - Bienvenue ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Sam 3 Nov - 11:25
rebienvenue et comme tu l'as compris, EXCELLENT choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 22/09/2012
ϟ MESSAGE : 285
ϟ AVATAR : Jamie Dornan
ϟ MULTICOMPTE : Rowan, Asher/Hadès
ϟ DISTRICT : 13
ϟ AGE : 34 ans, âge estimatif, personne ne détient d'information au sujet de sa date de naissance précise.
ϟ METIER : Général des armées, leader des troupes rebelles dans le District 13 mais aussi dans les autres Districts. Daniel n'est pas un commandant passif, il s'est chargé de plusieurs grandes missions d'infiltration ses dix dernières années. Il est à l'origine de l'opération dans le D.5 ainsi que du sauvetage des Prisonniers de la Fête du Printemps.
ϟ LIFESTYLE : Daniel comme beaucoup dans le District 13 ne vit pas dans l'opulence. Ils vivent tous une vie de communauté, rationnée, organisée, collective. Chacun est au service du District et chaque journée est consacrée à travailler pour le bien commun.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : LEADER
ADMINISTRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Sam 3 Nov - 11:28

WELCOME, WELCOME


Bienvenue officiellement parmi nous !

Après avoir été validé, n'oublie pas d'aller te recenser dans ces sujets, le registre Population étant obligatoire. I love you Tout comme celui des Tesserae et Carrières, si ton personnage a l'âge pour être éligible à la Moisson. N'hésite surtout pas à passer sur la chatbox, ne serait-ce que pour tisser des liens, comme ici. Sans oublier répertoire de tes sujets rps, et la partie autobiographie (si jamais tu souhaites développer le passé de ton personnage).

Aussi, dès que tu postes un rp ou accomplis une action dans la liste, n'hésite pas à venir réclamer ton argent ici. Une action extrêmement importante pour la suite, car cela te permettra d'obtenir des avantages non négligeables si tu es tribut ou si tu veux sponsoriser l'un des tributs dans l'arène.

N'hésites pas à prendre connaissance des RÉSUMÉS DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS (intrigues) qui sont à ta disposition. I love you Ils expliquent toutes les intrigues depuis le début de l'ouverture du forum, et est donc très important puisqu'il s'agit de l'Histoire de Panem DJ.

De plus, la Moisson étant le prochain grand évènement à venir, nous avons mis en place UN SUJET INCONTOURNABLE pour tout membre se sentant prêt à être moissonné et participer aux prochains Hunger Games. I love you

Enfin, une explication du nouveau mode de fonctionnement des districts se trouve ICI.

BON JEU PARMI NOUS !


_________________
I can take bullets to the heart
Love it when I'm play pretending. When I can take bullets to the heart. And I'm no happy ending. But I can take bullets to the heart. Breathing violence and love. I was born on the scene. Now it runs in my blood. Yeah, you know what I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   Sam 3 Nov - 11:52
re bienvenue avec la jolie sophie Smile
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (8) T. Cian Owls • Close your tired eyes   
Revenir en haut Aller en bas
 

(8) T. Cian Owls • Close your tired eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mÿ <3 __ Atelier [ - CLOSE - ]
» Attaque Close combat
» Close to the Edge ou le nouveau Floral Fascination
» Bug de close combat
» Un parisien et un cannois rentrent dans une maison close...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: saison un, fiches.-
Sauter vers: