Partagez | 
 

 ϟ Ewilan. My life is unfair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 10:09


Ewilan K. Monroe

17 ans ϟ district 12 ϟ Tracy Spiridakos

PRENOM(S) ϟ Ewilan. Ce nom plutôt original vient de sa grand-mére qui portait le même-nom. Aprés l'avoir détesté durant toute son enfance, la jeune fille à fini par l'apprécier. Son second prénom vient de sa mére qui, lorsqu'elle a vu les yeux d'Ewilan pour la premiére fois, a cru voir des diamants. ; NOM ϟ Monroe ; DATE DE NAISSANCE & AGE ϟ Elle est née le huit janvier de l'année mille neuf cent quatre-vingt quinze et a donc dix-sept ans ; DISTRICT ϟ District 12 ; METIER ϟ Aucun ; SITUATION CIVILE ϟ Célibataire ; ALLEGEANCE ϟ Pro-rébellion : Les habitants de Panem ne méritent pas d'être traité ainsi. La seule solution à ses problémes est, selon elle, de renverser le Capitole ; GROUPE ϟ sacrified lambs ; CREDIT ϟ WhiteRaaven & Tumblr


réponds aux questions de César
QUE PENSEZ-VOUS DU CAPITOLE ? ET DEPUIS L'ATTENTAT ? Je pense que le Capitole n'est qu'un rassemblement de gens complétements idiots et hypocrites. Et je ne cache à personne la haine que je voue envers eux. Evidemment, j'évite de crier haut et fort que j'ai envie de tous les voir mourir, même si j'en ai trés envie. L'attentat a permis aux habitants des différents Districts de ne pas se sentir oubliés. Lorsque j'ai vu l'explosion, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire que la peur qu'ils ressentaient été méritée. Vous savez, cette même peur que l'on ressends lorsque l'on entends le nom d'un être aimé aux Moissons ?
QUEL EST VOTRE AVIS SUR LES JEUX ? Pitoyable. Il n'y a pas d'autres mots pour qualifier les jeux. Franchement, comment peut-on prendre du plaisirs en voyant des jeunes se massacrer ? Le Capitole a vraiment l'esprit tordu, il n'y a pas d'autres explications... A chaque Moisson, les habitants des Districts sont terrifiés tandis que les habitants du Capitole sont excités. J'ai honte de le dire, mais parfois j'aimerais faire partie du Capitole. Ils n'ont pas à se soucier des Moissons, ils n'ont pas peur de voir leur nom apparaître à l'écran. Moi si.
RÉCEMMENT, LE CAPITOLE A SUBI UN ATTENTAT LORS DE LA FÊTE DU PRINTEMPS. QU'EN PENSEZ-VOUS ? J'avais d'abord pensé que c'était une erreur ou bien une mise en scéne, mais même à travers l'écran de télévision j'arrivais à voir la peur des habitants du Capitole. Ils étaient terrorifiés, surpris et moi j'étais à deux doigts de sauter de joie !
QU'AURAIS REPRESENTE OU REPRESENTERAIS POUR VOUS DE PARTICIPER AUX JEUX ? Les jeux... Ce mot ne vous terrifie-t-il pas rien qu'en l'entendant ? Moi si. J'ai peur. Peur de me retrouver toute seule dans l'aréne, mais j'ai surtout peur d'y voir mon frére. Les jeux représentent pour moi une véritable torture. J'y ai déjà vu mourir un ami, je ne veux donc pas y mourir. Et encore moins y voir mourir mon frére.
QUELS SERAIENT OU A ETE OU AURAIENT ETE VOS ATOUTS DANS L’ARENE ? En plus d'être trés habile, je sais manier l'arbaléte. Ce talent me vient de mon pére qui m'apprenait à chasser alors que j'étais petite. En plus de ça, je pense être une assez bonne pisteuse, mais ce n'est pas à moi d'en juger. Si je ne peux pas compter sur le fait d'avoir une arbaléte, je peux toujours me rabattre sur ma froideur. Tuer ne me fait pas peur. Après tout, c'est tuer ou être tué, non ?
QUEL SERAIT L'OBJET PERSONNEL QUE VOUS EMPORTERIEZ DANS L'ARENE ? Si les armes n'étaient pas interdites, je vous répondrais mon arbaléte, mais puisque elles le sont, je vais me contenter de vous répondre le collier de mon petit frére. Je le lui avais offert il y a quelques années en signe de mon amour pour lui. Depuis, il le porte constamment, mais je suis certaine qu'il accepterait de me le donner si j'avais à participer aux jeux.
QUE PENSEZ-VOUS DE LA SPECIALISATION DE VOTRE DISTRICT, DE VOTRE NIVEAU DE VIE ? Mes conditions de vie sont, comme vous devez vous en douter, trés mauvaises. Le disctrict 12 n'est pas une partie de plaisirs, loin de là. Les mines de charbon ont tué énormément et j'y ai d'ailleurs perdu mon pére. C'est une souffrance d'y vivre chaque jours et c'est une atrocité d'y voir mon frére et ma mére y mourir à petit feu. J'ai peur. Le district 12 me fait peur.


entrez dans l'arène
ϟ PSEUDO WhiteRaaven
ϟ AGE 16 ans
ϟ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Huuum... Ca fait trés longtemps que je le connais, mais je crois que je l'ai connu via un partenariat avec un forum que j'ai oublié...
ϟ AS-TU LU LA TRILOGIE ? Evidemment !
ϟ CODE At the Hunger Games you win or you lose.
ϟ COMMENTAIRES ? Trés beau forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 10:09


On dit que l’espoir est la seule chose plus forte que la peur. Mais quand nous n'avons plus d'espoir, nous sommes obligés de nous laisser submerger par la peur.


PART I : WE WERE BORN TO DIE
Je ne m'attendais pas à ce que ma naissance soit célébrée, mais je m'attendais tout de même à ce que je ne sois pas rejetée. Mon père, John Monroe, et ma mère, Crystal Monroe, ont vécu toutes leurs vies dans le District 12. Ils s'étaient promis de ne jamais avoir d'enfants à cause des Moissons, mais ils ont trahi leur propre promesse. Ils disaient s'aimer tellement fort, qu'ils méritaient d'avoir un enfant. Ma mère espérait secrètement me cacher, mais c'était de la folie. Personne ne pouvait se cacher à Pane,. Et alors que mes parents envisageaient de ne plus avoir d'enfant, ma mère a découvert qu'elle était enceinte. Elle avait peur, elle était terrorisée à l'idée d'avoir à élever un fils ou une fille ici. Elle qui était tellement généreuse avec les autres, ne voulait pas donner la vie.
Pourtant, je suis née quelques mois plus tard un beau jour d'hiver. Ma mère était seule à la maison puisque mon père travaillait à la mine, mais ses cris ont alerté des passants qui ont eux-mêmes alerté les médecins. Ce fût des heures et des heures de souffrance pour ma mère, mais elle m'a dit que ça valait le coup. Elle n'avait jamais été aussi heureuse d'avoir trahi une de ces promesses car désormais, elle était une femme comblée. Ce n'est que quelques heures plus tard que mon père était rentré de la mine et qu'il m'avait découvert. J'aurais aimé me souvenir de son sourire lorsqu'il m'a vu, mais j'étais bien trop petite pour ça ! D'après les dires de ma mère, il avait crié tellement fort, que les oiseaux de la forêt avoisinante s'étaient envolés. Malheureusement, le bonheur ne dura pas très longtemps... S'occuper d'un nourrisson nécessitait plus d'argent qu'ils ne l'avaient prévu et ils n'arrivaient pas à subvenir à nos besoins. Mon père travaillait plus qu'il ne le faisait déjà et ma mère essayait tant bien que mal de vendre les quelques oeufs que faisait la poule, mais en vain.


Je ne vous raconte donc pas leur réaction lorsqu'ils ont appris que ma mère était de nouveau enceinte ! J'avais à l'époque quatre ans, mais je n'étais pas dupe. Jamais mes parents ne pourraient nourrir deux enfants, même avec les heures supplémentaires que faisait mon père. Heureusement pour moi, ma famille pouvait à l'époque compter sur le soutien du meilleur ami de mon père. Il vivait seul et nous donnait donc quelques aliments qu'il ne consommait pas. Jamais mes parents ne se sont demandé d'où pouvait bien venir tant de générosité, mais moi je me posais chaque jour la question. Dans ce monde fait de noirceur, comment quelqu'un pouvait-il penser aux autres ? Que cachait cette générosité ? La réponse était pourtant simple : rien. Il est donc inutile de préciser que j'étais déjà très méfiante alors que je n'étais qu'une petite fille. Partout où il y avait de la gentillesse, je voyais de la méchanceté. Je me méfiais de tout, j'étais rebelle. J'ai finalement fini par m'adoucir à la naissance de mon frère. J'étais en admiration devant ses cheveux roux, devant son visage d'ange et devant ses yeux innocents. Le jour de sa naissance, je me suis faire une promesse. Celle de ne jamais le laisser tomber et de toujours le protéger, quitte à devoir y perdre la vie.

Plus les années passaient, plus je m'accrochais à mon frère. Je ressentais le besoin de devoir le protéger et ça en devenait presque une obsession. Comme la nourriture manquait toujours, mon père a fini par accepter de m'apprendre la chasse malgré mon jeune âge. Il a été trés surpris de voir à quel point je me débrouillais bien avec une arbalète entre les mains. Il faut dire que cette arme était un simple prolongement de mes bras, j'avais l'impression d'être faite pour tirer. Mais aussi pour tuer des animaux. Et puis un jour, je me suis demandée si ce talent pourrait faire de moi une potentielle gagnante aux Hungers Games, si j'avais évidemment à y participer. C'est vrai que je n'avais - et que je n'ai - jamais tué d'êtres humains, mais entre nous qu'elle est la différence entre un serf et un homme . Il n'y en a aucune. Au final, ma flèche se planterait dans ses deux coeurs de la même manière.



PART II : MAD WORLD
Comme si la vie n'était pas déjà assez difficile, il a fallu que mon père meurt dans un incident à la mine. Je me souviens encore de ce jour de pluie. C'était juste horrible. Il y avait d'abord eu ce grand bruit sec suivi d'un silence de mort. Les femmes restaient dans leurs maisons s'étaient précipitées à l'entrée de la mine tandis que les survivants en sortaient petit à petit. Ma mère était évidemment présente et elle serait la main de mon frère dans la sienne. Et moi, où étais-je ? À la chasse évidemment... Je n'avais même pas été capable d'être présente dans ce moment si difficile pour ma famille. J'avais préféré chasser plutôt que de soutenir mon frère et ma mère. Étais-je donc si égoïste ou bien ce n'était pas de ma faute ? Je m'en suis toujours voulu et je m'en voudrais d'ailleurs toujours pour ne pas avoir été là lorsque mon père est remonté à la surface. D'après les propos de mon frère, ma mère a hurlé de joie et a couru dans ses bras tandis que lui était resté figé sur place. Il venait de perdre son meilleur ami. Il venait de le voir mourir sous ses yeux et s'en était trop pour lui. Toute la souffrance qu'il avait contenue en lui durant toutes ses années était sortie et il avait hurlé. Hurlé de douleur, hurlé de désespoir et hurlé de colère.
Alertée par tous ses bruits, je m'étais précipitée à l'entrée de la mine, abandonnant mes trophées dans la forêt. Mais si j'avais su ce que j'allais voir ce jour-là, je serais très probablement restée dans les bois. Des cris. Des pleurs. Des larmes. Et il y avait tout ce sang. C'était horrible. J'aurais préféré mourir plutôt que de devoir observer encore quelques secondes de plus ce spectacle.
Finalement, mon regard s'était posé sur une tête rousse. Celle de mon frère. Je m'étais précipitée sur lui, l'avais pris dans mes bras et l'avais serré très fort. Et c'est là que j'avais vu mon père et ma mère. Ils pleuraient tout en se serrant dans leurs bras. C'était beau à voir. Et c'est là que j'ai véritablement vu la laideur de la situation. Pourquoi le tablier de ma mère devenait rouge ? J'ai hurlé. J'ai lâché mon frère et j'ai couru vers mon père. J'ai poussé ma mère et j'ai vu l'horrible blessure qu'il avait. Il m'a sourit. Même blessé, mon père m'a sourit. Et là, il s'est écroulé au sol, inerte. J'ai hurlé, je me suis jetée sur lui et je l'ai frappé avant de m'écrouler à mon tour sur son corps.

Sans le travail de mon père, il était difficile de survivre, d'autant plus que nous n'avions plus aussi l'aide de son meilleur ami. Mais jusqu'à aujourd'hui, nous avons réussi à survivre. Ma mère a racheté une poule et a commencé à vendre plus d'oeufs tandis que moi je chassais deux fois plus afin de vendre plus d'animaux. Mais comme je m'y attendais, ce n'était pas suffisant.
Un soir, alors que je m'étais écroulée au sol en plein milieu de la rue tellement j'étais affamée, un garçon est venue. Il m'a attrapé par l'épaule et m'a aidé à me relever. Je lui ai souri et ce fût le début d'une belle amitié.
Il s'appelait Daryl et malgré son apparence parfois négligée, il avait un coeur en or. Lui aussi avait perdu son père en même temps que le mien et lui aussi avait du mal à subvenir aux besoins de sa famille. Mais contrairement à moi, Daryl ne chassait pas. Il répétait sans cesse qu'ôter la vie, même à un animal, était cruel. Et c'est ce que j'aimais chez lui. À travers son regard, j'arrivais à voir les traits de mon frère, ce qui me rassurait. Nous sommes très vite devenus proches ; je lui apportais de la viande et lui m'apportait des végétaux comestibles. Car oui, la spécialité de Daryl était les plantes. Je trouvais ça idiot et je n'arrêtais pas de le taquiner, mais lui trouvait ça intelligent. Il disait que contrairement à ce que pouvaient penser les participants aux jeux, les végétaux pouvaient sauver. Malheureusement, il a prouvé que sa théorie était fausse....



PART III : SAFE AND SOUND
J'aurais du savoir que m'attacher à d'autres personnes que ma famille était une erreur. Jamais je n'aurais dû me rapprocher de Daryl, il m'a apporté plus de souffrances que d'amour. Notre amitié avait pourtant bien commencé, mais il avait fallu que son nom soit tiré lors de la Moisson. Le pauvre n'avait même pas tenu une journée dans l'arène, les autres participants l'avaient tout simplement massacré. Et moi qui m'étais toujours juré de rester présente à côté de ceux que j'aime et de les protéger quoiqu'il se passe, j'avais assisté à sa mise à mort. Les bras croisés et assise à même le sol, j'avais été impuissante face à la mort de mon seul et unique ami. Je pleurais, mon Dieu comme je pleurais ! Et je n'osais même pas imaginer voir l'état de la famille de Daryl. Ses frères et soeurs, sans oublier sa mère, devaient être anéantis de voir leur fils mourir. Ils devaient se demander comment ils allaient survivre sans leur frère et leur fils chéri.
Mais comme me l'avait demandé Daryl la veille de la Moisson, j'étais là. Je lui avais juré de ne pas laisser tomber sa famille si jamais son nom devais être tiré et vice-versa. Mais nous espérions tous deux que c'était une promesse en l'air car même s'il avait son nom sur plusieurs papiers, il y avait tellement peu de chances pour qu'il soit tiré ! Du moins, c'est ce que l'on croyait....

La mort de Daryl n'a pas été facile à endurer pour moi, mais aussi pour ma famille. Elle me refroidit et m'a rendue agressive envers toutes sources d'affections. La seule personne que j'acceptais, et que j'accepte toujours, de prendre dans mes bras était mon frère. Désormais, je ne vivais que pour lui et me fichais des conséquences. Mais voyant sa fille se forger une carapace, ma mère a paniqué. Elle a été, contre toute attente, voir la famille de Daryl et les a interdit d'accepter la nourriture que je leur offrais, sous peine de les dénoncer aux pacificateurs. J'en ai voulu à ma mère et j'ai essayé de ne pas lui obéir, mais elle m'a forcé à ne plus jamais prendre contact avec la famille de mon défunt ami. Quelques semaines après cet événement, j'ai appris par une marchande que les frères et soeurs de Daryl étaient orphelins. Leur mère avait rendu l'âme, en refusant de manger pour laisser plus de nourriture à ses enfants.
La question s'est alors posée. Comment pouvaient donc survivre des orphelins au District 12 ? Le plus grand des frères avait seulement seize ans et ils ne pouvaient pas prendre en charge trois autres enfants. Alors j'ai été voir ma mère et je l'ai giflée pour avoir gâché la vie de quatre malheureux enfants. Malgré les protestations de ma mère, j'ai recommencé à leur apporter de la viande et à leur donner quelques oeufs. Mais ça n'a pas suffi. Deux des enfants sont morts et les deux autres qui restaient n'allaient pas survivre encore longtemps...
Alors j'ai été lâche. Je ne suis plus jamais revenue les voir, ne voulant pas les voir mourir à petit feu. Ils vivaient dans la rue, étaient morts de froids chaque nuit et souffraient terriblement du manque de nourriture. Pour la première fois de ma vie, j'avais trahi une de mes promesses. J'avais laissé tomber la famille de Daryl, préférant me préoccuper de ma propre famille... Et depuis ce jour, il ne se passe pas une seule minute sans que je ne regrette mon geste.



Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 10:36
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 10:54
Han ton vava ! Je me demandais justement si j'allais la jouer quelque part XD (bon, j'ai plus de mal avec le prénom, par contre. XD) Bref, bienvenue parmi nous quoi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 10:56
Ewilan voilà une fan de P. Bottero si je ne me trompe pas Smile
Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche. Si tu as la moindre question n'hésites pas le staff est à ta disposition Smile

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 12:56
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 13:11
Bienvenue ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 16:40
Merci à tous I love you
C'est exact, je suis une fan de la saga

Au passage, je pense avoir terminé ma fiche !
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 18:06
Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Dim 14 Oct - 21:48
Merci pour ta fiche je me suis prise une barre de rire en lisant "mais entre nous qu'elle est la différence entre un serf et un homme" ... Contente de savoir que pour ton personnage tuer un esclave est comparable à tuer un homme lol! J'arrête de me moquer promis xD Quoi qu'il en soit ^^


WELCOME, WELCOME


Bienvenue officiellement parmi nous !

Après avoir été validé, n'oublie pas d'aller te recenser dans ces sujets, le registre Population étant obligatoire. I love you Tout comme celui des Tesserae et Carrières, si ton personnage a l'âge pour être éligible à la Moisson. N'hésite surtout pas à passer sur la chatbox, ne serait-ce que pour tisser des liens, comme ici. Sans oublier répertoire de tes sujets rps, et la partie autobiographie (si jamais tu souhaites développer le passé de ton personnage).

Aussi, dès que tu postes un rp ou accomplis une action dans la liste, n'hésite pas à venir réclamer ton argent ici. Une action extrêmement importante pour la suite, car cela te permettra d'obtenir des avantages non négligeables si tu es tribut ou si tu veux sponsoriser l'un des tributs dans l'arène.

N'hésites pas à prendre connaissance des RÉSUMÉS DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS (intrigues) qui sont à ta disposition. I love you Ils expliquent toutes les intrigues depuis le début de l'ouverture du forum, et est donc très important puisqu'il s'agit de l'Histoire de Panem DJ.

De plus, la Moisson étant le prochain grand évènement à venir, nous avons mis en place UN SUJET INCONTOURNABLE pour tout membre se sentant prêt à être moissonné et participer aux prochains Hunger Games. I love you

Enfin, une explication du nouveau mode de fonctionnement des districts se trouve ICI.

BON JEU PARMI NOUS !


_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Lun 15 Oct - 6:39
Merciii I love you
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   Lun 15 Oct - 11:09
bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ϟ Ewilan. My life is unfair   
Revenir en haut Aller en bas
 

ϟ Ewilan. My life is unfair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lim Nam Kyung ♚ life is unfair but that's no reason to give up on it.
» Dream of Ewilan
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: saison un, fiches.-
Sauter vers: