Partagez | 
 

 minnie → make me your doll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: minnie → make me your doll   Mar 31 Juil - 11:33


MINNIE EBONY DASH

20 ans ϟ DISTRICT ONZE ϟ amanda seyfried

PRENOM(S) ϟ minnie, qui fait écho à sa silhouette très féminine. ebony est un oxymore en vue de ses cheveux couleur dorée. de plus, tous les enfants Dash on comme première lettre de leur seconds prénoms, un E. et minnie ne fait pas exception. ; NOM ϟ dash ; On raconte qu’au début de la reconstruction de l’humanité en une société unie sous la dirigence du Capitol, certaines familles ‘sans nom’ furent renommées en fonction de caractéristiques de leurs membres. Ainsi, les Dash, dont Minnie fait partie, sont réputés pour être des flèches lorsqu’ils délient leurs jambes pour courir. ; DATE DE NAISSANCE & AGE ϟ née le 18 mai dans la douceur du printemps, minnie est désormais agée de 20 ans. ; DISTRICT ϟ au milieu des champs et des cultures du onze. ; METIER ϟ elle s'est dégotée une place de commerçante sur la grande place pour vendre des babioles et quelques récoltes plus rare. ce petit travail la socialise et lui donne beaucoup de contacts au sein des commerçants, qui sait, peut être qu'un jour lui seront-elle utiles. ; SITUATION CIVILE ϟ célibataire ; ALLEGEANCE ϟ minnie rêve d'une vie facile. ses différents avec les membres de sa famille l'ont souvent désillusionnée sur sa vie future au seins du district onze. elle vit dans une idylle où elle se mariera à un capitolien, où atteindra les sommets par elle même pour vivre au capitole et profiter de toute son excentricité. elle est cependant écœurée par les massacres qui forgent les Hunger Games et sera toujours contre. mais le rôle de l'autorité dans les jeux mortels, ça, elle ne semble pas le comprendre. ; GROUPE ϟ sacrified lambs, 9 tesserae ; CREDIT ϟ avatar : jane. gifs : tumblr.


réponds aux questions de César
QUE PENSEZ-VOUS DU CAPITOLE ? ET DEPUIS L'ATTENTAT ? Le Capitole est une idylle. Il représente la liberté de chacun de nous, l'extravagance, la libre expression de nos goûts et nos envies. Je veux vivre au Capitole et ça n'est pas une honte. Je ne pense pas que l'autorité qui se dissimule derrière les Hunger Games ait à voir dans le style de vie qui prône au Capitole mais ces couleurs, cette légèreté, et l'amusement permanent sont un attrait principal à mes yeux. Je veux battre de cette folie, du manque qui n'existe pas, que les êtres chers ne nous seront pas arrachés par un vulgaire et dégradant tirage au sort.
Depuis l'attentat.. je ne sais plus. Mes pensées ne vont qu'à mon frère et ma sœur, captifs dans cette ville que j'aime tant, et qui perd peu à peu sa si grande valeur
QUEL EST VOTRE AVIS SUR LES JEUX ? D'années en années, j'ai toujours éprouvé de la compassion, voire même de la pitié pour les tributs. De l'humiliation. C'est ce que je pense que les Jeux envoient comme message avant tout. Une atmosphère de crainte et de peur qui pèse constamment au dessus de nos têtes, et je ne dément pas avoir été terrorisée lors de mes premières moissons.
Cependant, il y a quelques années, des images flash des vainqueurs, durant leur nouvelle vie, profitant de leur gloire, au Capitole m'a frappé. Il est vrai, que ces Jeux mortels seraient un aller simple vers mon objectif. Mais mon corps frêle, fin et faible ne ferait pas le poids face aux monstres qui se portent volontaire, si j'avais été plus robuste, plus forte mentalement, et moins frivole, j'aurais peut être pu envisager ma place aux Hunger Games. Mais à ce moment présent, rien ne me ferais abandonner les miens pour me diriger droit vers une fin plus que certaine.
RÉCEMMENT, LE CAPITOLE A SUBI UN ATTENTAT LORS DE LA FÊTE DU PRINTEMPS. QU'EN PENSEZ-VOUS ? (partie décrite dans l'histoire de minnie plus en détails) Pire qu'une Moisson, pire que des Jeux. J'ai du affronter la vision de mon frère et ma sœur accusés de meurtre envers le Président Snow lui même. Je les ai vu aux prises avec les Pacificateurs et les cris de cette Capitoline qui les condamnait qui résonne toujours dans mes oreilles.
QU'AURAIS REPRESENTE OU REPRESENTERAIS POUR VOUS DE PARTICIPER AUX JEUX ? Participer aux jeux serait, dans ma condition actuelle, un aller-simple vers ma mort. Mais il y a ces jours au Capitole, c'est avant-goût de la victoire, puis notre envoi dans l'arène, comme du bétail à abattoir. Je ne suis pas de taille à me défendre, à donner des coups, ne serait qu'à en prendre. J'aurais peur pour ma famille, je ne voudrais pas voir mon jumeau et mes sœurs pleurer pour moi ou pire, qu'ils me voient me faire tuer en direct.
QUELS SERAIENT OU A ETE OU AURAIENT ETE VOS ATOUTS DANS L’ARENE ? Mon physique. Tout simplement mes cheveux blonds et mon visage d'ange, peut être me seront-ils utiles pour attirer des sponsors. Ma vie dans le onze me permet d'avoir une connaissance plutôt grande pour ce qui concerne les plantes, les fruits et les légumes comestibles, ou ce qui pourrait être utile à la guérison de mes blessures. Mise à part ces minces ressources, je ne suis pas très agiles ou douées de mes mains, je suis même un peu maladroite pour ainsi dire. Ah, aussi, il parait que je cours vite, je suis une Dash après tout.
QUEL SERAIT L'OBJET PERSONNEL QUE VOUS EMPORTERIEZ DANS L’ARENE ? Je ne possède aucun porte bonheur, pendentif qui aurait une réelle signification sur moi. J'aurais bien trop peur de le perdre et cela m'arrive un peu trop souvent. Je conserve parfois des babioles provenant de mon petit commerce mais rien de très symbolique. Si jamais j'en venais à devoir emporter un objet, j'aimerais un souvenir de ma famille, de la nombreuse famille Dash que malgré tout, j'aime tant. Autrement, un souvenir de mon district, des champs, des fruits, des vergers dans lesquels nous travaillons tous dès notre plus jeune âge.
QUE PENSEZ-VOUS DE LA SPECIALISATION DE VOTRE DISTRICT, DE VOTRE NIVEAU DE VIE ? L'air est frais dans le Onze. Cette spécialisation n'est pas très handicapante, nous passons nos journées dans les champs, ou dans les marchés. Et comparé aux mines du Douze ou à la morosité des métiers du Un et du Deux -passons leur richesse- les vergers, les mélodies des geais moqueurs sont ce qui fait de mon District un endroit, en apparence, paisible et bon à vivre.
Mais tout ça n'est qu'une couverture. Le District Onze est une région pauvre où le moindre vol nous attire les foudres de tous les Pacificateurs. Nous sommes réduits à ramasser la nourriture que nous livrons fraîche et à temps au Capitole. Et c'est ce qui me fera toujours dire, qu'une vie là bas, en vaut des centaines ici.


entrez dans l'arène
ϟ PSEUDO hoon, ou d'autres surnoms en tout genre, mais sinon je m'appelle Maurine.
ϟ AGE 17, bientôt 18!
ϟ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? par une amie irl et ça fait de nombreux mois que je lorgnais les scénariis. j'ai craqué.
ϟ AS-TU LU LA TRILOGIE ? ouiiii, évidemment. je les ai dévorés en peu de temps malheureusement, j'aurais bien fait durer le plaisir.
ϟ CODE At the Hunger Games, you win or you lose.
ϟ COMMENTAIRES ? j'ai pas grand chose à rajouter mais j'ai vraiment vraiment hâte de faire partie de tout ce beau monde qui m'ont chaleureusement accueillie.
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 31 Juil - 11:34


like the tremoring of the leaves


the power of love
Minnie se redresse lentement, les yeux bouffis par le sommeil et le cœur serré par l'angoisse, le sommeil l'a peu à peu quitter. Sa respiration irrégulière la fait trembler. Hésitante, elle passa une jambe, puis l'autre en dehors de son lit et arrive péniblement à prononcer son prénom : Kenneth..? Dans son propre lit, le garçon remue, sans pour autant se réveiller. Elle s'approche de son lit et lui remue doucement l'épaule. Il cligne des yeux pour tomber face à face avec la moue de sa jumelle. Sans prononcer un seul mot, il ouvre sa couverture et laisse une place pour que Minnie se glisse contre lui. Tu as peur ? Il hoche la tête et elle ne met pas trop de temps pour se rendormir.
Le temps de se réveiller n'arrive que trop rapidement. Et l'angoisse recreuse un trou dans le ventre de la fillette. Elle se lève, s'habille, victime de ses propres mouvements, elle sait qu'elle n'a pas le choix. Le déjeuner en mortuaire, un silence pesant l'accompagne. Minnie lance des regards inquiets vers son jumeau. Ils passeront cette épreuve ensemble, comme beaucoup d'autres et pour cette raison, elle se dit qu'elle a de la chance. En sortant de la maison, une main de glisse dans la sienne, et les yeux noisettes de Prudence, l'ainée des Dash se plongent dans les iris verts de sa petite sœur. En un regard elle fait taire les battements trop pressants de son cœur et ils se mettent en marche.
Sur la place publique, Minnie est séparée de Prudence et Kenneth. Elle suit les autres filles de son âge, on prélève son sang, et les Pacificateurs la pousse vers la droite puis elle ne bouge plus, elle est presque devant, en première ligne. La fille devant elle est bien plus grande, alors elle ne voit presque rien. Elle a du mal à garder son regard sur l'estrade alors elle tente des coups d’œils de l’autre côté des barrières, là où se trouve son jumeau. Mais impossible de le repérer dans cette masse de monde. L'hôtesse du Onze se présente, balance son discours et vient le moment où elle plonge son bras dans l'urne contenant les prénoms de Prudence et Minnie. Cette dernière a considérablement moins de tesserae que sa sœur, alors son angoisse subsiste pour deux. Elle ferme les yeux, très fort avant même que les larmes qu'elle prévoit de pleurer ne se forment. À côté d'elle, une petite lui attrape la main et la serre. Elle la connait de l'école, elle ne sont pas de grandes amies, mais elle partage leur première Moisson. Minnie ressert ses doigts autour de ceux de sa voisine et un silence s’abat. La blonde n'entend plus que les respirations alentours et la voix stridente de l'hôtesse fait mouche.
Pas elle. Le nom de Minnie reste dans l'urne, celui de Prudence aussi. La fillette rouvre les yeux mais son angoisse redouble d'intensité quand la femme sur l'estrade plonge le bras à nouveau, mais un nom de garçon entre les doigts. La jumelle de Kenneth se penche contre la barrière pour mieux voir et elle pousse un long soupir de soulagement lorsque le prénom qu'elle prononce n'est pas celui de son frère. Elle se remet en ligne et observe les deux enfants choisis pour être poussés dans l'arène. Les larmes aux yeux, le garçon a le regard rivé sur sa famille et la fille à côté de lui pleure à chaude larmes. Ils sont menés jusqu'à l'intérieur de l’hôtel de ville par les Pacificateurs, et seul le destin nous dira si le district Onze aura le droit à un vainqueur cette année.
Bien vite, la place se vide et Minnie retrouve les bras de Kenneth, un sourire contenu aux lèvres. Elle se presse jusque chez elle, comme si elle risquait quelque chose en trainant trop près de la place publique.


Vous êtes frère et soeur ? Le rire acerbe du garçon résonne dans les oreilles de Minnie. Jumeau. C'est mon frère jumeau. Il s'esclaffe d'autant plus, se tenant presque le ventre. La petite serre sa main autour de celle de Kenneth. J'arrive même pas à croire que tu sois une Dash. Regarde toi. C'en est trop. La blonde se défait de la mince étreinte avec son frère et détale, en direction de leur maison. Elle ne se retourne pas sous les appels de sa famille et s'enfouit dans sa couverture avec pour seule compagnie, ses larmes.
Après un moment, lorsque ses sanglots se sont calmés, Minnie sent quelqu'un s'assoir sur le rebord de son petit lit. Elle n'ose pas levé la tête. Une main rassurante glisse sur les cheveux dorés de la jeune fille, à un rythme apaisant. Cette chevelure qui l'a toujours différenciée du reste de la famille Dash, tout comme son regard vert, doux et innocent. Le pire restait lorsque l'on doutait de son lien avec Kenneth, son autre moitié, celui a qui elle n'avait rien a cacher. Les deux enfants partageaient leur secret, leur craintes, tout. Elle serre sa couverture contre elle et se love contre la silhouette à ses côtés. Prudence. Son unique grande sœur, l'ainée de la famille. Quand Minnie lève les yeux vers la brune, elle y voit de la force, et de l'amour. Une aura de bienveillance plane autour de la jeune fille et la jumelle de Kenneth sait que sa sœur aura toujours les mots justes pour la rassurer.







like the ravishing taste of a delightful berry


hope
De longues nuits de sommeil, et beaucoup de repos. C'est ce que l'on a conseillé à Minnie pour soigner son affreuse grippe. Sa famille n'a pas les moyens de s'offrir des antibiotiques pour ne serait-ce, qu'améliorer un peu son état. Elle se réveille, la groupe enrouée comme jamais, des courbatures lui détruisant tout le corps. Il doit être aux environs de midi, et sa mère a réussit à lui procurer quelques jours à l'abri du dur labeur des champs. Son père se repose dans son fauteuil, près de la fenêtre, Minnie lui dépose un baiser sur la joue. Elle se train jusqu'à la cuisine et avale d'un trait le verre d'eau qu'elle se sert. Bien vite, elle s'en sert un deuxième, puis un troisième, et avant de pomper toute l'eau de la canalisation, elle pose son verre et s'assied sur l'une des quatre chaises, près de l'appareil qui diffuse les émissions du Capitole. Elle attrape le matériel à couture qu'elle a laissé la, la veille au soir, et reprend son ouvrage, minutieusement, même si, après tout, elle ne fait pas de merveille. L'aiguille passe ici, et revient- aïe. Encore une fois, Minnie s'est planté la pointe de l'aiguille dans le doigt. Tout comme lorsqu'elle était petite, elle porte son doigt à sa bouche, mais Kenneth n'est pas là pour l'en empêcher. Toujours aussi maladroite à quinze ans, elle enroule vulgairement son doigt dans un petit mouchoir et actionne l'appareil qui se projette sur le mur en face. La capitale de Panem fournit cette machine, pour être sûre que tous les habitants soient informés des spot d'information ou tout simplement, des Hunger Games. c'est une obligation, de regarder ces enfants mourir. Minnie frissonne à l'idée de la prochaine moisson et concentre son regard vert émeraude sur les images qui défilent. C'est un reportage sur le capitole. De la foutue propagande comme dirait Prudence. Et pourtant Minnie n'arrive pas à détacher ses yeux des bijoux, des robes et de la nourriture qui abonde. L'espace d'un instant, elle s'imagine à la place de cette Capitolienne, à la vie bien trop facile pour que cela puisse réellement exister. Elle s'imagine elle aussi se ventant de ses centaines et ses centaines de vêtements, de sa maison moderne, et pis encore, de sa liberté. La tête appuyée sur la main, les yeux pleins d'étoiles, la blonde boit les paroles prononcées par les journalistes.

Au bout d'un moment, la conversation dérive vers les prochains Jeux, Minnie s'empresse d'éteindre la machine, de ranger son matériel à couture, puis elle ouvre la porte de sa maison. L'herbe verte qui borde la demeure Dash, près du champ voisin, fait office de matelas et la jeune fille s'y allonge. Le soleil lui brûle les yeux alors elle porte sa main à son visage. Elle revoit le Capitole et ses excentricités et secoue la tête. Ses idées sont pleines de désillusion, et elle n'ose imaginer la réaction de sa famille si elle leur avouait son rêve secret d'un jour vivre une vie comme cette Capitolienne. Elle entend déjà les reproches de sa sœur, le regard désapprobateur de sa mère, et la réaction de Kenneth reste celle qu'elle craindrait le plus. Lui qui prend tant soin de leur famille, le nombre de fois où son nom est noté dans l'urne fait naître une boule dans la gorge de sa jumelle. Alors qu'elle espèce de traitre serait-elle à leur yeux. Mais malgré tout, elle ne peut s'empêcher d'en rêver, de chercher milles et unes façon d'atteindre le Capitole sans prendre part aux Hunger Games. Une idylle, une illusion. Le Capitole aura au moins produit l'effet espéré sur au moins une habitante du District Onze.



De la poussière s'élève à chaque pas qu'elle fait. La canicule inattendue qui a prit de court le District ne fait que monter en température, et Minnie hère dans les champs, à la recherche de quelques fruits délaissés, visant à la rafraichir. L'espace de quelques secondes, elle imagine la situation là-bas. Ces gens qui doivent même avoir une piscine privée ou le droit à de longue douche fraîche et des boissons à s'en noyer dedans. La gorge de la jeune fille la démange. Elle réhausse sa queue de cheval et relève la tête. Un mince sourire fend son visage lorsqu'elle reconnait la silhouette qui se dirige vers elle. Elle pourrait la différencier parmi mille à vrai dire. son frère jumeau n'avait aucun secret pour Minnie, et c'était réciproque. Du moins, il savait presque tout. Et alors qu'ils étaient tous deux étendus à même le sol, à l'abri des regards, dans les hauteurs des épis de blé, elle se tourne, sur le flanc vers Kenneth. Ses cheveux bruns, son visage carré, tout le différencie de la blonde, et pourtant, il est la seule personne avec qui elle se soit si bien sentie au sein de la famille Dash. Faut-il dire qu'elle ne s'était jamais vraiment sentie à sa place parmi les têtes brunes, et leur corps aux formes pointues et rêches. Minnie inspire longuement et se remet sur le dos. Dis.. Sa voix s'éteint. Elle ne peut pas le cacher plus longtemps. Tu- t'as jamais pensé à vivre là bas ? À peine ces mots prononcés, elle ferme les yeux, fort, comme si elle pouvait devenir invisible aux yeux de son jumeau. Minnie.. Le ton qu'il emploi la fait frissonner. Elle ne peut pas supporter qu'il soit en colère contre elle.

Minnie se relève précipitamment, risquant même de s'étaler de tout son long en s’empêtrant dans les feuillages. Derrière elle, il ne dit rien. Il a probablement comprit pourquoi, pourquoi Minnie restait silencieuse, quand d'autres critiquaient ouvertement le Capitole, pourquoi la jeune fille observait silencieusement le ciel, l'esprit embrumé par toutes ces images qui défilaient devant ses yeux depuis tant d'années. Elle, continue de courir. Les épis lui fouettent le visage, mais elle ne démord pas. Ses pieds foulent enfin la terre. L'espace d'un moment elle s'arrête, elle pourrait courir jusque chez elle, retrouver les siens, leur mentir, inventer un bobard sur ces larmes qui défilent le long de ses joues. Mais elle se défile, et prend le chemin inverse. Elle court jusqu'à ce qu'elle manque de souffle. Toujours aux abords du champ, elle se laisse tomber contre un arbre, de l'autre côté de la route. Elle ne pleure plus et se mords littéralement les doigts. Elle assume totalement son envie de vivre au Capitole, mais cette déception qui se lit dans les yeux bruns de Kenneth fait mal. Trop mal. Elle penche sa tête en arrière, calme sa respiration et se pose un moment, vidant sa tête de toutes pensées sur lesquelles elle serait prête à se morfondre.

Eh toi! Debout! Minnie cligne des yeux plusieurs fois avant de les lever vers les deux silhouettes qui lui font face. Deux pacificateurs. À contre jour du crépuscule, elle ne voit pas bien leur visage. L'un d'eux tient un bâton. Il chatouille les côtes de la blonde et lui redemande de se lever. Son collègue pose une main sur son épaule. Attends, c'n'est qu'une enfant. Puis il la tend vers Minnie. On te ramène chez toi, dépêche toi. Sous les ordres, la jumelle de Kenneth se relève par ses propres moyens et encadrée des deux hommes, suit le chemin poussiéreux qui la ramène jusque chez elle.
Sa maison apparait bien trop vite à son goût, et sur le pas de la porte, les Pacificateurs la laisse, continuant leur ronde. Tremblotante, elle ouvre la porte, et ignorent les visages de Prudence, Aud et Kenneth qui se tournent vers elle. Rapidement, elle atteint sa chambre et s'enfouit sous son drap pas plus mince que ça.





like the sudden pain of a slap


DISILLUSIONMENT
La fête du Printemps est différente cette année. Kenneth et Prudence sont au Capitole et Minnie est reste ici, dans le Onze. Elle regardait la télévision de la place publique, entourée de ses amis et de sa famille. De la jalousie ? Un peu oui. Tout ce qu'elle aurait donné pour être avec eux là bas. Mais elle était fière, fière d'applaudir en rythme avec son District lorsque les deux têtes brunes apparurent à l'écran. Puis le Président apparait à l'écran, le silence se fait, mais on perçoit quelque murmures mal intentionnés. Le chef du pays s'arme de son discours, il utilise les bons mots et la blonde a le regard rivé vers l'écran.

Aujourd'hui sera le jour qui marquera la disparition des Hunger Games.

Minnie retient sa respiration. Ses doigts entremêlés se serre. Elle a du rêver. Alors elle tourna la tête de droite à gauche. L'expression des habitants est dubitative. Ils n'y croient pas. Personne ne bouge. La liberté vous est désormais of... Boom. Une explosion violente emporte l'estrade et le Président avec. Minnie sursaute et se contient, mais déjà des cris de stupeur résonnent de la foule lorsque l'écran de la place publique grésille un moment. Les caméras reprennent du service, et tous le District Onze assiste à cette scène. Cette Capitoline, qui pointe les gagnants de la loterie, qui pointe Prudence de Kenneth Dash et hurle des mots tels que Assassins et traîtres. Plusieurs regards se tournent vers Minnie. Elle qui se serait vu à la place de cette Capitoline dans quelques années, elle la voit condamner son frère jumeau et sa grande sœur. Elle ne bouge pas. Devant cette écran géant la petite. Son rêve se brise en elle, elle ne comprend pas. Que font-ils, où les emmènent-ils ? La diffusion se brouille, puis s'éteint, et prise de cours, la blonde attrape les mains de ses petites sœurs et les emmènent en sécurité, à la maison.


Elle fait les cents pas, dans le petit salon. Minnie revient de l'hotel de justice, où son taux de tesserae vient de doubler en l'espace de quelques minutes. Elle a interdit aux filles de sortir trop souvent de la maison et prend toutes les précautions nécessaires pour sa famille. Les conditions sont devenues encore plus précaires qu'avant. C'est elle l'ainée. Et alors que ses pensées se tournent vers Prudence et Kenneth, une main vient se loger dans la sienne. Aud. Un sourire chaleureux au possible vient décorer le visage d'Ebony tandis qu'elle s'assied en serrant sa petite sœur contre elle. Il est bientôt l'heure. Les Pacificateurs on fait le tour du quartier plus tôt, pour que les habitants n'oublient pas d'allumer leur télévision, juste avant le coucher du soleil. Hésitante, Minnie allume l'appareil qui projette le sceau de la capitale sur le mur en face. Après un long discours de menaces, l'arrière de la salle s'ouvre. Et il y présente, les quatre présumés traites. Le coeur de la jeune fille bat la chamade. Elle n'y tient plus et espère de tout son coeur que Kenneth, Prue et les autres ont été innocentés. Contemplez les visages de ceux qui sont à l'origine de la répression qui vous attends. C'est à eux et leurs amis que vous devrez de vous rationner, d'être obligé de respecter le couvre-feu. Le Capitole a été bon avec vous. Aujourd'hui nous reprenons le bâton afin que plus jamais vous ne nous battiez. Sous le même ordres, les quatre pacificateurs encadrant les prisonniers retirèrent les cagoules de ces derniers. Kenneth Dash, Suzanna Everglade, Nale Targethnam, Bonnie Basley. Un hurlement terrifiant traverse les lèvres de Minnie. Aud éclate en sanglots près d'elle tandis que sa grande soeur se révolte, hurlant toutes les injures qui peuvent lui passer par la tête. Il n'est pas coupable. IL N'EST PAS COUPABLE! Elle n'y croit pas, les mains sur le visage, elle n'imagine même pas quel sort son frère subira pour ces terribles accusations.

Des bras viennent entourer la jeune fille et l'apaisent instantanément. Sa mère lui chuchote les mots justes qui la font finalement fondre en larmes. Prudence. Prudence revient. Elle sera là. En imaginant simplement la présence de l'ainée des Dash, la blonde se calme nettement. Elle revoit le visage fatigué et meurtri par l'arrestation de son frère et frissonne. Le Capitole prend un nouveau visage dans l'esprit torturé de Minnie Dash. Ils lui ont prit ces deux personnes à qui elle tient tant, et lui ont arraché sa moitié. Des idées, et des désillusions s'entremêlent, elle ne sait plus quoi penser. Dans les bras de sa mère, la jolie jeune fille ferme les yeux, fort, fort.






Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 31 Juil - 13:02
Heyhey tu reviens en Dash ! Bienvenue à nouveau et si tu as la moindre question n'hésites pas Wink

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 31 Juil - 13:46
là tu es la classe incarnée. bienvenue à nouveau parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 31 Juil - 17:14
Oh non les Dash vont encore prendre le contrôle !
Rebienvenue xDDD
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 31 Juil - 20:19
N'empêche que les Dash sont canons
Rebienvenue parmi nous ! & bon courage pour la fiche^^
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 31 Juil - 21:13
Merci à tous!
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Dim 5 Aoû - 0:57
REBIENVENUUUE

Les dash sont sexy , j'adore les gifs que tu as mis de la sublime Amanda .
Bonne chance pour la fin de ta fiche Smile.
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Dim 5 Aoû - 1:05
C'est l'effet Dash ça.
Le début de ta fiche est juste parfait, sinon.
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Dim 5 Aoû - 12:24


Bienvenue sur DOF

Désolée pour le petit délai pour te souhaiter la bienvenue, j'ai eu quelques soucis personnels m'ayant un peu écarté du monde rpgique, mais maintenant, ça devrait beaucoup mieux aller. J'ai hâte que ta fiche soit finie, que je puisse me délecter de ton interprétation de la plus belle, la plus fabuleuse, l'incroyaaaaaable Minnie *_*

Amuse-toi bien ici, mon précieux

Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Dim 5 Aoû - 14:26
Oh vous trois , et aucun problème Kenneth, je comprends parfaitement.
Merci Prue, j'espère que le reste va vous plaire d'autant plus.
Eh ouais, on est sekss nous les Dash
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Lun 6 Aoû - 15:55
    Bienvenue Minniiiiiiiie Mouse
    Le début de ta fiche roxxe du poney qui tousse, bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Lun 6 Aoû - 18:14
Merci je me dépêche de la finir!
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Lun 6 Aoû - 21:17
désolée pour le double-post pig
alooors, comme je l'ai stipulée dans le topic correspondant, j'ai terminé ma fiche.
pour prue et ken : si il y a quoi-que-ce-soit, n'hésitez pas à me le dire. j'ai pas mal écrit cela dit.. j'espère que ça vous plaira en tout cas. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 7 Aoû - 16:54
j'attends l'avis de ton frère et de ta soeur et je m'occupe de ta fiche Smile

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 7 Aoû - 18:23


Oh Minnie Je lis ça demain matin à la première heure (qui dépendra fortement de mon heure de réveil au final ) car ce soir je suis prise dans les préparatifs d'une soirée en amoureux J'espère que tu ne m'en veux pas trop pour ce petit délai ! J'ai hâte de m'y atteler en tous les cas, sache-le !

Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 7 Aoû - 18:41
Je suis raide dingue de ta fiche. (oui oui, possible Arrow). Donc pour moi c'est tout parfait. Reste plus qu'à voir l'avis de Ken. I love you
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mar 7 Aoû - 18:56
No problemo Kennou, amuse toi bien!
Et merci Prue, contente qu'elle t'ait plu
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mer 8 Aoû - 12:47


Ohlala, Minnie quoi j'adore la profondeur que tu as su donner à Minnie avec les derniers évènements du forums que tu as d'ailleurs parfaitement intégrés à ta fiche. Je n'avais pas pensé à éditer le scénario en y incluant ces récents évènements, mais toi-même tu as fait ça tellement bien, je suis sûre que ça promet une très belle évolution pour Minnie

C'est un grand OUI pour moi, j'adore, j'adore, j'adore !

Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   Mer 8 Aoû - 12:52

WELCOME, WELCOME


Bienvenue officiellement parmi nous !

Après avoir été validé, n'oublie pas d'aller te recenser dans ces sujets, le registre Population étant obligatoire. I love you Tout comme celui des Tesserae et Carrières, si ton personnage a l'âge pour être éligible à la Moisson. N'hésite surtout pas à passer sur la chatbox, ne serait-ce que pour tisser des liens, comme ici. Sans oublier répertoire de tes sujets rps, et la partie autobiographie (si jamais tu souhaites développer le passé de ton personnage).

Aussi, dès que tu postes un rp ou accomplis une action dans la liste, n'hésite pas à venir réclamer ton argent ici. Une action extrêmement importante pour la suite, car cela te permettra d'obtenir des avantages non négligeables si tu es tribut ou si tu veux sponsoriser l'un des tributs dans l'arène.

BON JEU PARMI NOUS !


_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: minnie → make me your doll   
Revenir en haut Aller en bas
 

minnie → make me your doll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» i need a mannequin doll {16/05, 14:30}
» Camille ♣ A Little broken doll
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: saison un, fiches.-
Sauter vers: