Partagez | 
 

 Abigëlle Joy Fosburn . I hate fish .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Abigëlle Joy Fosburn . I hate fish .   Dim 6 Mai - 13:31


Abigaëlle J. Fosburn

22 ϟ district 4 ϟ Kirsten Dunst

PRENOM(S) ϟ Abigaëlle Joy ; NOM ϟ Fosburn; DATE DE NAISSANCE & AGE ϟ Née le 19 Août, elle est aujourd’hui agée de vingt-deux ans et des poussières. ; DISTRICT ϟ District Quatre. ; METIER ϟ employée d'une boutique d'armement naval. ; SITUATION CIVILE ϟ Célibataire, profitant de sa toute jeune liberté; ALLEGEANCE ϟ Pro-rébellion, elle pense que la situation n’a que trop duré, et que sa génération va apporter les changement que le pays réclame.; GROUPE ϟ Protector. ; CREDIT ϟ avatar d'Ysea ♥

réponds aux questions de César
QUE PENSEZ-VOUS DU CAPITOLE ? Chaque jour, pas un instant ne passait sans ressentir la pression étouffante et mortelle du Capitole sur nos vies. Et chaque année, ce poison d’autocratie tuait, tue et tuera des enfants inutilement et juste pour l’assouvissement de son plaisir malsain. Ce gouvernement est un Monstre, assoiffée de haine et de souffrance, qui ne sera jamais repu de tout le mal qu’il a déjà causé. Et nous, qu’attendons-nous pour refuser de jeter ainsi en pâture notre avenir à cette immonde bête ? Qu’espérons-nous à obéir de cette sorte ? Le capitole est un carnassier que nous nous devons de tuer.

QUEL EST VOTRE AVIS SUR LES JEUX ? Toute ma vie j’ai crains d’entendre mon nom à l’appel des sacrifiés. Car oui, pour moi il n’y a pas d’autres termes que celui-ci qui s’approche au mieux de l’état dans lequel on se trouve quand l’épée de Damoclès du Capitole vous frôle, et qui heureusement pour moi, ne m’a jamais coupé. Pareil à un prisonnier, on attend mortifié une peine qui ne devrait pas être la notre. Et ce jeu morbide est finalement accepté comme un inéluctable destin, sans que personne n’ait le courage de s’y opposer et de monter une rébellion. Je voudrai montrer au Capitole que les districts ne sont pas des agneaux, mais le moment n’est pas encore propice pour moi…

QUE PENSEZ-VOUS DE LA MORT D'ARABELLA EVERGLADE ET DE SON MARI ? C’est pour que ce genre de calamité ne se produise plus que les Jeux doivent cesser. Personne ne devrait avoir à subir la perte d’un proche dans cet abattage médiatisé. Et certainement pas au nom d’une cause aussi puante que celle de la soumission à un ordre mauvais et corrompu.

QU'AURAIS REPRESENTE OU REPRESENTERAIS POUR VOUS DE PARTICIPER AUX JEUX ? J’aurais vécu cette annonce comme une mise à mort. Je ne suis en rien faite pour ce genre d’affrontement sans but. De nature fragile et malgré ma connaissance profonde des armes lourdes, je n’aurai été que tout à fait inutile dans une telle situation. Pourtant, je sentais que j’aurais peut être pût avoir quelques surprises, lorsque votre corps et votre esprits sont à bout, personne ne peut prédire vos réactions… Et je reste curieuse de savoir ce que j’aurai pu donner, en dépit d’une accablante angoisse de la mort.

QUELS SERAIENT OU A ETE OU AURAIENT ETE VOS ATOUTS DANS L’ARENE ? Mon corps est frêle et je n’aurais certainement pas pu compter sur lui durant un quelconque affrontement. Par contre, je pense être une forte tête, et mon métier m’oblige à connaître les mécanismes d’attaques et de défenses les plus perfectionnés. Le rôle de stratège m’irait sans doute, même si j’ai plus l’habitude des combats en mer.
QUEL SERAIT L'OBJET PERSONNEL QUE VOUS EMPORTERIEZ DANS L’ARENE ? Un bracelet de pierres rondes, des rhodochrosites. Le rose n’est pas un couleur que j’apprécie particulièrement, pourtant, je la supporte à merveille sur ce bijou. Peut être est-ce dû aux souvenirs qu’il transporte, à l’émotion que j’y associe … Ce bracelet me suis depuis la nuit des temps, bien plus loin que mon enfance du moins. Je ne me souviens pas de son acquisition, mais il m’a toujours été très précieux.

QUE PENSEZ-VOUS DE LA SPECIALISATION DE VOTRE DISTRICT, DE VOTRE NIVEAU DE VIE ?Je viens du quatrième district, celui de la pêche. Le port m’a apporté un métier ainsi qu’une passion pour les armes lourdes. Mon niveau de vie est très correct, voire aisé. Je ne manque de rien et pourrait m’autoriser des écarts larges, même si ma nature économe m’en dissuade. Je vis avec mon ficus dans une petite annexe que je loue, pas très grande, mais largement suffisante lorsque qu’on est (presque) seule.


entrez dans l'arène
ϟ PSEUDO Puce, mais « Hep toi, la grande au fond » me va très bien aussi.
ϟ AGE Dix-huit ans et déjà vieille.
ϟ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Par une amie, Ysea (Nale) :3
ϟ AS-TU LU LA TRILOGIE ? Je n’ai lu aucun des livres, mais je songe à m’y atteler…
ϟ CODE ‘‘At the hunger games you win or you loose.’’
ϟ COMMENTAIRES ? *Aliiiive* o/
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Partie deux.   Dim 6 Mai - 13:34
Abigaëlle J. Fosburn a écrit:


''That’s the reason they’re called lessons : because they lessens from day to day.''


don't get lost into the woods
23 Juin : Ca y est, elle est partie. Depuis des mois qu’elle prépare sa fuite, ma sœur est enfin partie. Je ne connais pas la raison, elle n’a rien voulu me dire. Juste une phrase : “I can't explain myself, I'm afraid, because I'm not myself, you see.”… Je ne comprends pas. Les parents ne sont pas plus inquiets que ça, pourtant, c’est le fruit de leurs entrailles qui se sauve, quinze ans à peine. Dans deux jours, c’est mon anniversaire. Papa, passionné de la flore va encore m’offrir une plante. Ce sera la quatrième, et elle succombera sans doute comme les autres. Je n’ai pas la main verte : à mes trois ans, j’ai reçu une rose d’Inde d’un jaune magnifique, à peine un mois plus tard, elle succombera au soleil, sans eau. Cette année là, ma sœur avait fait le choix de participer volontaire aux Jeux. C’était une forte tête, et elle refusait de subir la contrainte de l’attente. Ce doute, elle ne le supportait pas, elle prit donc les devants, mais à sept ans mes parents refusèrent cette annonce. Au cours des dernières années, elle n’en démordit pas.
5 Décembre : Bonne nouvelle : Le bonzaï tient encore le coup ! Déjà trois mois qu’il survit malgré mes rares soins, c’est un record. Cela fait cinq ans que je n’ai plus de nouvelles de ma sœur. Mes parents ne sont toujours pas inquiets, comme déconnectés du monde. Maman a trouvé un emploi à la poissonnerie, et moi j’aide un peu à la forge pour avoir de l’argent de poche. En revenant un soir, par les quais, j’ai trouvé un poisson éviscéré et dont les organes avaient été remplacé par une infâme bouillie de vers grouillants. Je hais le poisson. Mais je haïs encore plus l’insoutenable suspense des Jeux, à attendre de voir ma sœur se désigner. Mes parents réalisent enfin que leur enfant est partie. Puis, les noms tombent, avec des larmes, des cris, mais pas les nôtres. Ma sœur ne s’est pas montrée, et nous ne pouvons la distinguer dans l’immense foule de martyrs.
17 Mai : Un an déjà que je travaille à la forge, on m’a montré les armes de pointe qu’on peut trouver sur un navire de guerre. C’était magnifique, je ne pensais pas que le mécanisme était si complexe et pourtant si beau. Comme le travail d’un horloger, d’une précision rare. Mon père s’obstine à me ramener des plantes, cette fois, c’est un plant de menthe. Le bonzaï ne m’aura finalement pas survécu. J’ai presque pitié pour cette nouvelle herbe. Ma sœur ne donne toujours pas de nouvelles. Et mes parents sont retournés dans leur apathie, je ne suis pas sûr qu’ils me voient encore, ils semblent si fantomatiques.
13 Mars : Aujourd’hui est le vingt-deuxième anniversaire de ma sœur, et cette année encore nous le fêterons sans elle. Mon premier souvenir d’elle se passe sur la jeté du port. Nous étions toutes petites, et en regardant un majestueux navire, nous nous prenions pour des pirates. A combattre pour l’honneur, la gloire et la richesse. J’avais déjà ce bracelet autour de mon poignet. Fait de fines pierres roses, j’ai oublié d’où je le tenais. Peut être que sa soif d’émotion l’a amené sur un navire, encore plus loin de nous que je ne pouvais le penser. Peut être est-elle morte, mais je n’ose y penser. Les jeux sont finis pour nous deux. Mes parents ne semblent plus chercher à agir normalement. Maintenant, ils errent pour de bons, mon père s’affaire dans son jardin du matin jusqu’au soir et ma mère semble plongé dans une dépression qui la rend mutique. Mon lithops mérite maintenant réellement son titre de plante-caillou, tout flétri, il semble que lui aussi a succombé à mon manque de vigilance. J’ai décidé de partir, j’ai 19 ans et assez d’argent pour emménager au plus loin de l’atmosphère exsangue qu’on respire dans cette maison.
28 Août : Enfin libre ! J’ose enfin respirer sans avoir l’impression de troubler le silence de mes parents. Un ficus est venu remplacer ma dernière perte. Je travaille maintenant à temps pleins en tant qu’assistante à l’ingénieur d’une boutique d’armement naval. Ce métier me plait, la froideur des mécanismes résonne en moi d’une manière très nostalgique. Je vis dans l’annexe qu’une vieille dame loue pour peu, c’est plutôt spacieux quand on est seule et situé au fond de son luxuriant jardin. Maintenant que plus personne dans ma famille ne redoute l’appel des jeux, j’ai peur d’oublier la tyrannie que l’on impose à toute une génération. Une envie de rébellion a grossi au fur et à mesure dans mon esprit. Je souhaiterai ouvrir les yeux à ceux qui acceptent et se noient dans cette soumission. Mais je manque de courage, et pour l’instant, je ne suis qu’une graine de plus dans le tambour de la révolte, qui s’abbatra inéluctablement sur le Capitole.
12 Février : J’ai repris contact avec Nale, un ami d’enfance. J’essaie de voir avec lui comment nous pourrions être utile d’une manière ou d’une autre à la Rébellion. J’ai progressé dans l’art des engrenages et processus des armes navales. Cela fait maintenant 3 ans je je travaille à la boutique, j’ai donc une certaine expérience en la matière. Une nouvelle plante est venue se joindre à mon ficus. Son espèce ne semble pas être répertoriée, mais j’espère qu’elle est vivace. J’abandonne maintenant ce journal, je ne veux plus voir ce passé répertorié semaine par semaine. Aujourd’hui, j’ai décidé d’avancer, et pour la première fois de ma vie, faire avancer l’Histoire.


Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 26/02/2012
ϟ MESSAGE : 1155
ϟ AVATAR : Liam Hemsworth
ϟ DISTRICT : Originaire du 4, il est est actuellement un fugitif dans le 13.
ϟ AGE : 25 ans. Il a gagné la 64ème édition des jeux à 14 ans.
ϟ METIER : Il est assigné à l'intendance dans le 13, en cuisine.
ϟ LIFESTYLE : Le niveau de vie est correct et surtout équitable à chaque habitant, merci le 13. Mais sachant qu'il est un vainqueur et qu'il est originaire d'un district assez riche, il n'a jamais eu à se plaindre.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Abigëlle Joy Fosburn . I hate fish .   Dim 6 Mai - 14:42
ELLE EST REVENUE ET ELLE A FINIIIII


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Abigëlle Joy Fosburn . I hate fish .   Dim 6 Mai - 14:49
Nale L. Targethnam a écrit:
ELLE EST REVENUE ET ELLE A FINIIIII


T'as vu ça un peu Cool <3 <3
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 01/02/2012
ϟ MESSAGE : 760
ϟ AVATAR : holland roden.
ϟ MULTICOMPTE : velvet baxter.
ϟ DISTRICT : sept.
ϟ AGE : twenty-one y.o
ϟ METIER : mentor du sept.
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : indécis
ϟ COMPÉTENCES : SLAVE
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Abigëlle Joy Fosburn . I hate fish .   Lun 7 Mai - 10:55
Re-bienvenue parmi nous ! Je te valide de suite, le district 4 est fermé normalement mais vu que tu as été inscrite et avais commencé ta fiche bien avant cette annonce, ça ne se pose pas de problème. I love you

N'oublie pas d'aller te recenser dans les différents sujets ici, et de participer à l'intrigue du district 4 : ici. I love you

_________________

    And i never knew daylight could be so violent. When it's over, you're the start. You're my head and you're my heart. A revelation in the light of day, you can't choose what stays and what fades away. And I'd do anything to make you stay. No light, no light, I need to make it right. ▽ florence + the machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Abigëlle Joy Fosburn . I hate fish .   
Revenir en haut Aller en bas
 

Abigëlle Joy Fosburn . I hate fish .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» Love me, hate Me [PV Aarhyel]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: saison un, fiches.-
Sauter vers: