Partagez | 
 

 Catch the fire | Pv Rowan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Catch the fire | Pv Rowan   Jeu 5 Avr - 22:26




Je courrais, mes pas étaient légers et ma vitesse allait en puissance. Mon arme suspendue dans mon dos claquait contre ma clavicule me coupant parfois le souffle. Il faisait déjà nuit, certaines étoiles apparaissaient dans le ciel. J'étais encore en combinaison noire, celle des chefs d'escadron, je me fondais parfaitement dans le noir. J'arrivais enfin devant la grille qui limitait le douze, je repris ma respiration épuisé. Je venais de finir mon service, quelques pacificateurs tournaient en ville. Alors j'avais ma soirée pour moi et seulement moi. Je levais les yeux au ciel, les étoiles brillaient de mille feux, mon coeur ralentissait légèrement éblouit. Au Capitole il est très dur d'en voir quelques unes à cause de la pollution lumineuse et de la chaleur importante dégagé. Voilà encore une qualité de ce district pourtant si grisâtre et pauvre, le Capitole recherche le superflus alors il oublie la banalité qui devient une chose extraordinaire, j'en suis la preuve.

Je m'approchai de la grille et je m'assurai qu'elle ne soit pas encore en tension. Je l'enjambais facilement passant par un trou rongé dans le grillage. Je relevais alors la tête et je souris retrouvant la verdure, les arbres etc... Je m'avançai alors m'enfonçant dans la forêt, j'entendais parfois des craquements au loin. Sans doute des geais moqueurs ou quelque chose du genre. Mes pas eux même faisaient fendre les feuilles sèches. Je respirais calmement voguant entre les arbres, j'effleurais les troncs de mes doigts frêles. Le lichen avait envahi de nombreux arbres et de nombreuses pierres. J'approchais un peu plus du lieu que je souhaitais atteindre : le lac. On voyait de plus en plus de mousse signifiant une importante humiditée dans l'air donc une grande présence d'eau. Je suivais à la trace ces végétaux puis ma tête se redressa et un rictus se dessinait sur mes lèvres. L'eau reflétait les étoiles, c'était grandiose. C'était comme une poche de lumière dans un lieu si sombre, je sortis mon briquet. J'appuyais habilement sur l'interrupteur et une flamme bleutée apparus. Je pouvais varier la température de la flamme, plus elle est rougeâtre plus elle est froide et même chose à l'envers pour le bleu - revoyez vos cours de physique héhé-, mais je suivi par prendre un gant qui recouvrait seulement ma paume laissant mes autres doigts à l'air. Je passai donc ma main sur la flamme, mon gant pouvait « capturer » la flamme dans une bulle de champ magnétique me donnant l'occasion de la manipuler. Car dans ce gant il y avait un aimant tout droit sorti du laboratoire du capitole. C'est plus un gadget se rapprochant de la lampe de torche qu'autre chose en fait. Je ne peux brûler personne et même les objets. La flamme dégage juste une chaleur agréable et ça s'arrête là. Une sorte de bouillotte si vous voulez.

La flamme éclairait quand même un large espace autour de moi, je scrutais l'horizon à 360 degrés pour observer les alentours sous un autre éclairage. Puis une brindille se brisa anormalement, j'écrasais littéralement la flamme en fermant le poing. Je fis volte-face en prenant mon arme automatique, une lumière rouge apparut à l'extrémité du canon installant un rayon rougeâtre apparut. Je calibrais mon souffle le ralentissant, mon coeur battait pour si vite. Je me mordillais la lèvre, un toc que j'ai quand je suis stressé. Je tournais sur moi à 360 degré puis je sursautai presque en voyant ces yeux clairs s'éclairaient, mon arme était pointée sur elle. Je l'abaissais doucement voyant qu'elle n'avait aucune arme puis je lâchai par réflexe :


- Oh... excuse moi si je t'ai fait peur... je suis un peu trouillard sur les bords...

Si le capitole m'entendait je serais directement mis à la porte, petit un je devrais la fusiller directement comme elle a enfreint la règle, petit deux je me suis excusé alors que je suis pacificateur, petit trois je m'auto-critique directement enfin, je me fichais du principe du capitole, je ne suis pas leur pantin même si dans un sens je travaille pour eux en arrêtant certains rebelles, mais peu importe...

C
es cheveux blonds avaient une couleur apaisante à la lueur de la lune. Je fuyais son regard, mais je savais qu'il était bleu azur. Je ne voulais pas qu'elle ait peur de moi, même si c'est très mal parti. Elle devait me prendre sans doute pour fou, un pacificateur se montrant inférieur...
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Catch the fire | Pv Rowan   Dim 8 Avr - 21:55
Elle courrait, ses talons en heurtant le sol n’émettaient pourtant aucun son. Silencieuse comme une ombre, son arc armé entre les mains, elle courait à la poursuite de son gibier. Son estomac la tançait douloureusement. Elle n’avait plus mangé depuis cette soirée en compagnie de Galahad, la nourriture avait refusée de se frayer un chemin durable dans son organisme, l’infection l’avait laissée aussi affaiblie qu’une enfant. Elle rejeta sa tresse par-dessus son épaule d’un mouvement de tête et se figea, l’oreille et les yeux aux aguets. Elle repéra la fourrure mouchetée de la biche de l’autre côté des fourrées. Lentement Rowan tendit le bras, armant son arc, elle attira la corde en crin jusqu’à sa joie, maintenant la flèche à deux doigts, lentement elle fit le vide dans son esprit et expira, lorsque tout l’air fut chassé de ces poumons elle laissa filer le trait. Ce dernier se ficha dans un bruit moue dans le poitrail de la biche, l’animal magnifique s’effondra dans un murmure de feuilles mortes. Rowan se baissa, faisant passer son arc dans son dos, elle tira de l’une de ses bottes en cuir de daim un couteau de chasse tranchant comme un rasoir, avec mainte précautions elle s’agenouilla près de l’animal, celui-ci n’avait pas souffert, la mort avait été instantanée, Rowan ne manquait jamais sa cible. Le cœur au bord des lèvres elle sépara méthodiquement la peau des chaires, la peau une fois nettoyée pourrait réchauffer les froides nuits de ce début de printemps, quant à la viande, une fois séchées elle lui fournirait de quoi se nourrir pendant plusieurs jours. Elle ne pouvait pas transporter la biche jusqu’à sa « tanière » du moment, trop dangereux de plus elle n’avait pas la force de transporter à bout de bras un animal de plus de 50 kilos. Méthodiquement elle dépouilla la biche de sa viande la plus gouteuse, après avoir enveloppés les morceaux dans une toile cirée, elle procéda à l’enfouissement de la carcasse, remerciant l’animal de son sacrifice qui lui permettrait de survivre quelques jours supplémentaires. L’oreille aux aguets elle s’éloigna dans les fourrées. Depuis quelques jours les pacificateur semblaient avoir renoncés à la chercher dans la forêt mais, elle restait méfiante quant à cette prétendue « trêve » pour plus de sécurité elle ne sortait qu’aux dernières lueurs du jour pour chasser et dormait la journée lorsque les bruits des animaux lui servaient de signal d’alarme. Son chargement alourdie de plusieurs kilos de viande elle rebroussa chemin, veillant à effacer les traces de son passage, faisant quelques « détours » pour perdre un éventuel pisteur. Elle n’était pas sans ignorer que les pacificateurs ne reculeraient devant rien pour la retrouver, y compris envoyer un pisteur à ses trousses. Elle s’abreuva à la source d’une rivière qui serpentait dans les bois avant de reprendre la direction du « Lac » elle s’était installée proche d’un point d’eau pour le reste de sa « convalescence », elle avait besoin de fraicheur et de s’hydrater régulièrement, la plaie s’était presque refermée mais elle savait qu’il ne fallait pas négliger l’impact d’une infection sur le corps. Elle avait failli tomber dans les mains des Pacificateurs pour avoir négliger les symptômes. Elle déposa son arc dans sa cache habituelle, sachant qu’un autre l’attendait à son campement, elle se sentait en sécurité, et pour la première fois l’idée de manger de la viande l’enchantait, la convalescence serait peut être rapide finalement. Elle ne le vit que trop tard, plongée dans ses pensées, une branche la trahit, craquant sous son poids et lorsque le laser du pistolet se braqua sur elle, Rowan se figea. Ils l’avaient retrouvée. Elle glissa la main dans son dos, songeant qu’elle ne se laisserait pas faire, qu’elle se battrait, elle refermait ses doigts sur le manche en cuir lorsque le Pacificateur eut alors un geste étrange, il abaissa son arme et lui sourit. Mais c’était quoi ce délire ? Un Pacificateur… Un gradé qui plus est ne l’arrêtait pas, elle, Rowan Morgenstern, sœur et belle-sœur de rebelle ? Fugitive ? De toute évidence il avait dû manger une baie toxique qui le faisait halluciner. Ce ne s’expliquait pas autrement. Méfiante elle garda la main dans son dos, et observa la zone aux alentours. Elle ne pouvait pas fuir sans qu’un tir ne l’épingle, aucune zone pour ce caché, si elle éveillait ses soupçons, elle était morte.

« Vous êtes un Pacificateur… » Murmura-t-elle en essayant d’arborer un visage contrit et apeurée. « Je… Je voulais simplement rapporter de quoi nourrir les miens … Mon petit frère est malade… Il a besoin de viande, je vous en prie ne me faite pas de mal. Je voulais simplement l’aider. »

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Catch the fire | Pv Rowan   Mar 17 Avr - 0:39
Je fronçais d'un sourcil la fixant ne la croyant aucunement. Les personnes sachant chasser pour leur famille sont rares, ce sont davantage les rebelles qui sortent des districts. Mais elle paraissait trop inoffensive pour l'être, elle cachait quelque chose. Je fixais la viande encore vive pendant autour de sa taille, elle disait finalement peut être vrai, mais le fait que qu'elle est à l'opposer de District sans aucune arme l'a trahi. Néanmoins, je mis mon arme à sa position initiale : mon dos. Je ne lui voulais aucun mal, malgré ce que je savais sur elle, ça m'étonne d'ailleurs qu'elle soit aussi près du district alors qu'elle peut rejoindre les autres. Les pacificateurs avaient cessé les recherches n'ayant rien trouvé à chaque fois même pas une trace, raison de plus de ne pas la sous-estimer et de se laisser attendrir en face de ses belles paroles. Je tiquais légèrement de l'oeil puis je décontractai mes muscles :

- Assez intelligente pour éviter les Pacificateurs, assez maligne pour attendrir un chef d'escadron l'ayant surpris avec... de la viande encore fraîche et assez rusée pour ne laisser aucune trace de son passage. Je ne suis pas comme les autres pacificateurs se laissant manipuler à sa guise tu sais, surtout quand je soupçonne cette personne de mener une rébellion et de désobéir ainsi au Capitole.
Je portai doucement ma main à mon menton :

- Mais je peux être confus et dire aux autres Pacificateurs de se recentrer beaucoup plus sur l'autre côté du district ayant cru avoir perçut une silhouette féminine...
J'espérai qu'elle comprenne mon insinuation en la fixant avec un léger rictus qui se dessinait sur mes lèvres. Je retirais ma veste noire de pacificateur pour la poser contre mon épaule avant de prendre doucement une direction opposée. Je pouvais la dénoncer, la faire exécuter sur le champ ou la torturer pendant des jours et des jours, mais les Hunger Games s'en chargent déjà. Je ne veux pas rajouter un autre fardeau sur les autres, non, ils sont déjà assez traumatisé comme ça. Je faisais semblant de l'ignorer d'un coup, pour la laisser partir et courir ou bon lui semble. Quelque chose qui manque à énormément de personnes en ce moment. Je continuais encore ma marche m'éloignant de la fugitive. Si ca venait à se faire savoir...

Je ne savais pas qui elle était ni ses motivations. Je m'intéresse peu à l'histoire des autres, car si je pose des questions sur la leur ils poseront des questions sur la mienne. Je n'hésite pas à mentir sur mon histoire ayant une certaine aisance dans ce domaine. Non, je ne veux pas partager mon passé, personne ne sait et personne ne le saura. Ne jamais dire jamais, hein ? Mon socialisme s'arrête à la porte de la personnalité, l'histoire m'importe peu. Elle pouvait avoir tué un homme ou quelque chose de plus grave je m'en ficherais, je préfère me recentrer sur le présent que sur le passé.
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Catch the fire | Pv Rowan   Mar 24 Avr - 22:15
Rowan se sentait piégée, inutile, désarmée. Il avait une arme paralysante, l'arrêter serait une formalité pour lui. Il suffisait seulement qu'elle soit plus rapide que lui. Owen était le plus habile de la fratrie au couteau de jet, elle excellait à l'arc et à la fronde, le lancée de couteau n'était pas sa méthode de chasse favorite. Heureusement il se trouvait relativement proche d'elle. Il lui suffirait simplement d'être rapide. Ses doigts se ressérerent autour du manche de cuir du couteau. Rapidité, fluidité du geste. Elle commença à réguler sa respiration, comme avant de tirer une flèche. Elle ne voulait que le blesser, tuer de sang froid n'était pas encore une option envisageable pour elle, elle chassait des animaux, pas des hommes. Les pacificateurs n'étaient que des pions dans le jeu de Snow, rien de plus. Ils ne méritaient pas la mort. C'est alors qu'il la surprit. "Assez intelligente pour éviter les Pacificateurs, assez maligne pour attendrir un chef d'escadron l'ayant surpris avec de la viande encore fraîche et assez rusée pour ne laisser aucune trace de son passage." Il savait. Il l'avait reconnue. Elle devait agir maintenant. Jace dépendait de sa capacité à survivre, à rester libre. Elle était l'unique famille capable de l'aider pour l'instant. Elle avait besoin de vivre si elle voulait lui assurer un avenir. Un avenir différent de celui qui l'attendait. "Je ne suis pas comme les autres pacificateurs se laissant manipuler à sa guise tu sais, surtout quand je soupçonne cette personne de mener une rébellion et de désobéir ainsi au Capitole." Il savait. Elle devait agir mais elle hésitait. Elle n'était pas aussi précise avec un couteau qu'avec une flèche, elle pourrait le tuer, la blessure pourrait être mortelle. Jusqu'où était-elle prête à aller pour conserver sa liberté ? "Mais je peux être confus et dire aux autres Pacificateurs de se recentrer beaucoup plus sur l'autre côté du district ayant cru avoir aperçut une silhouette féminine..." Elle se pétrifia et son bras retomba le long de son flanc. Il était ... Était-ce un piège ? Un tour ? Un moyen d'endormir sa méfiance ? Depuis des semaines elle se cachait dans les bois. Depuis l'annonce de l'édition d'Expiation elle avait du subir les regards lourds de sous entendus et de reproches de certains. Elle n'était plus habituée à ce que quelqu'un d'autre qu'un habitant de la Veine la soutienne. "Je ne fomente aucune rébellion. Je veux seulement que ma famille me revienne." Ces paroles lui avaient échappées. Elle était simplement si lasse. Lasse de fuir, de ne pouvoir se reposer, lasse de ne pouvoir agir, d'être retenu ici, dans les bois alors que sa soeur, son frère, sa mère étaient retenus au Capitole subissant dieu sait quoi. Elle aurait aimé pouvoir confier Jace à une bonne famille et courir les Districts jusqu'à atteindre Snow. Elle aspirait à se venger mais plus que tout elle aspirait à la paix. "Pourquoi faites vous cela ? Qu'attendez-vous de moi " Elle était sur la défensive mais qui ne le serrait pas à sa place. Elle portait sur ses épaules le fardeau de l'action qu'avait débuté son frère et sa soeur en se sacrifiant pour leurs idéaux. Elle n'était qu'une fille de la Veine. Un chasseur. Rien de plus. Elle n'aspirait à rien d'autre qu'à la solitude, à une vie de famille épanouie. Elle n'était pas un leader, une rebelle. Elle n'était que Rowan Morgenstern, une fille mal dégrossie qui préférait courir les bois plutôt que d'écouter de soporifiques leçons d'histoire. Seulement Rowan.

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Catch the fire | Pv Rowan   Mer 2 Mai - 11:27
RP EN ATTENTE, MEMBRE ABSENT

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Catch the fire | Pv Rowan   
Revenir en haut Aller en bas
 

Catch the fire | Pv Rowan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Topic Catch
» Catch WWE
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: saison un, anciens RP-
Sauter vers: