Partagez | 
 

 Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 06/12/2014
ϟ MESSAGE : 46
ϟ AVATAR : Matt Lanter
ϟ DISTRICT : Quatre
ϟ AGE : Vingt et un ans
ϟ METIER : Ouvrier sur le chantier naval
ϟ LIFESTYLE : C'est suffisant pour survivre
ϟ MONEY : 60 Meetra
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : PROTECTOR
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 11:26
REH SEBASTIAN MICHAEL

21 ans ϟ District Quatre ϟ Matt Lanter

PRÉNOM(S) ϟ Mon premier prénom est Sebastian, le second Michael. Pour être tout à fait honnête, je n'ai jamais cherché à savoir ni à comprendre pourquoi mes parents avaient choisi ces prénoms. Ils sont là, ils sont miens, point ; NOM ϟ Reh, ce nom de famille qui soulève des murmures et des mots secs voire violents. Ce nom qui a été sali par les actes immondes de celui qui est mon frère aîné. Je porte mon nom avec fierté mais lui ne devrait plus avoir le droit de le porter ; DATE DE NAISSANCE ϟ Âgé de 21 ans, je suis né un 06 décembre. On me donne souvent plus de 21 ans et cela ne me dérange pas : après tout, mon cœur et mon âme ont bien vieilli plus vite que mon corps ; DISTRICT ϟ Je suis né et j'ai grandi dans le District Quatre que je n'ai jamais quitté. Bien sûr, je n'ai jamais songé à partir, jusqu'à récemment. Un jour viendra où j'emmènerai avec moi ceux qui ont embrassé la cause. Je ne partirai cependant pas avant d'en avoir terminé avec Maël ; MÉTIER ϟ C'est très jeune que j'ai commencé à travailler sur le chantier naval et depuis, je n'ai jamais cessé d'être un ouvrier. C'est chaque jour que je me présente là-bas, chaque jour que j'use de mes mains et de l'habileté de ces dernières pour faire ce qui doit être fait. C'est aussi moi qui prends le plus de risques sur le chantier mais je le fais bien volontiers ; SITUATION CIVILE ϟ J'ai bien eu quelques relations mais je ne me suis jamais engagé avec personne : l'attachement mène à la perte qui mène à la douleur. Je suis donc célibataire et j'entends le rester même si on ne sait jamais de quoi demain sera fait et ça, je suis bien placé pour le savoir ; ALLÉGEANCE ϟ Comme j'ai longtemps admiré le Capitole pour sa grandeur et sa puissance. Comme j'ai longtemps voulu devenir un tribut de Carrière pour pouvoir me battre et leur prouver que j'étais digne d'eux. Foutaises. J'étais en plein rêve et je suis bel et bien réveillé maintenant : je veux que le Capitole sombre, je veux que le Capitole tombe et je veux que les citoyens s'élèvent pour ne plus jamais s'écrouler ; GROUPE ϟ Sacrified Lamb ; CRÉDIT ϟ Shiya ; Scribbled musing ; Eric Helps ;


les questions de César
QUE PENSEZ-VOUS DU GOUVERNEMENT ET DU PRÉSIDENT ? J'ai été élevé pour aimer le Capitole, respecter le Capitole, chercher son approbation. J'ai grandi avec des idées pré conçues dans mon esprit, j'ai grandi en étant persuadé que ce que nous faisait subir le Capitole était légitime, qu'il était cruel mais normal de payer pour les erreurs du passé et que seul l'ordre instauré par le Capitole était le bon et pouvait permettre de maintenir la paix. J'avais tort. J'avais tellement tort que ça pourrait en être risible si ce n'était pas aussi triste. J'ai été tellement aveugle que je ne peux que m'en vouloir mais je ressens l'ombre d'un réconfort en sachant qu'à présent je suis réveillé. Maintenant je vois à travers les mailles du filet, maintenant je comprends les tenants et aboutissants de leur façon d'agir, maintenant je sais qu'il ne s'agit pas là de la meilleure façon de gouverner mais de la meilleure façon de nous contrôler. C'est une Dictature à laquelle nous faisons face et cela n'a duré que trop longtemps. Ce gouvernement doit tomber. Ce président doit mourir. J'en suis convaincu. Il est temps que le peuple reprenne ce qui lui revient de droit : sa liberté et son libre arbitre.

QUEL EST VOTRE AVIS SUR LES JEUX ?  Tout comme j'ai longtemps admiré le Capitole, j'ai longtemps été impatient de voir les jeux de la faim se dérouler chaque année.  C'est ainsi qu'on m'a élevé : pour être un tribut carrière et faire honneur à mon district lors des jeux si je venais à être moissonné. Je me suis entraîné avec hargne, avec vigueur, avec envie même parce que je voulais être bon. Non, je voulais essayer d'être le meilleur. J'ai assisté à chaque moisson sans avoir été tiré au sort, j'ai vu les miens se battre dans l'arène et j'ai été fier de leur parcours même quand ils n'ont pas survécu. Au moins, ils avaient fait honneur au district et ils avaient fait leur devoir. J'ai pensé ainsi longtemps, jusqu'à ce que ma sœur se porte volontaire à la place de la fiancée de mon frère et jusqu'à ce que mon frère se porte volontaire pour pouvoir être aux côtés de ma sœur. A ce moment-là, ma vision des jeux a commencé à changer parce que c'était mon frère et ma sœur qu'on envoyait dans l'arène et pas des inconnus ou des connaissances. C'était mon sang qu'on voulait verser en versant le leur. Quand finalement Maël a assassiné Myriam, ma vision des jeux a définitivement pris une toute autre couleur : je n'éprouve ni plus ni moins que de la haine à l'égard de cette pratique à présent parce qu'elle n'amène que noirceur, peine et douleur. Les jeux devront tomber en même temps que le gouvernement pour que plus jamais personne n'ait à subir et voir ce que nous avons subi et vu.

RÉCEMMENT, LE CAPITOLE A SUBI UNE VAGUE D’ATTENTATS. QU'EN PENSEZ-VOUS ?  Je pense que c'est foutrement mérité. Quand les attentats se sont produits, intérieurement j'ai franchement jubilé même si extérieurement je n'ai laissé paraître qu'horreur sur mon visage car après tout, nous sommes au district quatre et nous soutenons le Capitole. Si seulement Snow avait pu y perdre la vie mais il s'en est sorti. Ce n'est cependant que partie remise : on finira par avoir sa peau. Concernant mon frère, dont je finirai par avoir la peau également, j'ai cru qu'il avait péri dans les attentats puisqu'en bon chien du Capitole il était là-bas lors des attentats mais j'ai dû malheureusement accepter le fait qu'il s'en soit sorti. Cependant, si au départ j'ai été profondément déçu de le voir toujours en vie, je préfère qu'il s'en soit sorti parce qu'au moins, je vais pouvoir lui ôter la vie de mes propres mains. Quant à ceux qui sont derrière ces attentats, je peux bien avouer que j'ai été surpris de voir qu'il y avait parmi les responsables des personnes de mon district. Jusque là, je pensais être le seul à avoir embrassé la cause rebelle, le seul à avoir vu clair dans le jeu du Capitole mais apparemment, je ne suis pas seul. J'ai eu du mal à y croire mais j'y crois à présent et j'ai bien l'intention de retrouver ceux qui pensent comme moi bien qu'ils ne le montrent pas. Je vais les trouver et nous allons réussir à tout changer et si pour ça il faut qu'il y ait d'autres attentats, je sais que je n'hésiterai pas. Le sang demande le sang et c'est ce que la Capitole aura : du sang mais parce que nous l'aurons décidé et pas l'inverse.

COMMENT VOUS COMPORTERIEZ-VOUS DANS L’ARENE PENDANT LES JEUX ? Il n'est pas impossible que mon nom soit tiré au sort, j'en suis conscient et je suis prêt : après tout, je me suis entraîné toute mon existence pour ça. Je n'ai pas peur de tuer ni peur de mourir. Si je dois aller dans l'arène je me battrai parce qu'il me faut rester en vie si je veux pouvoir aider la cause rebelle. Cependant, si je dois mourir, j'essaierai de partir en beauté. J'essaierai de partir en tant que rebelle et non pas en tant que vulgaire pion du Capitole. Je ferai la différence pour que ma mort, d'une façon ou d'une autre, ne soit ni vaine ni inutile. D'ailleurs, si à l'inverse je m'en sors, j'essaierai de faire en sorte que chaque vie prise de ma main ne soit ni vaine ni inutile.

QUE PENSEZ-VOUS DE LA SPECIALISATION DE VOTRE DISTRICT, DE VOTRE NIVEAU DE VIE ? Ce que nous sommes capable d'accomplir sur l'eau est sans aucun doute la plus grande force de notre district mais est-ce que cela fait une différence ? Pour le Capitole il semble que oui puisque notre district fait partie de ses favoris, en tout cas c'est ce qu'Il laisse entendre. La pêche, les bateaux, des connaissances transmises de génération en génération. Le problème est que finalement, ces connaissances ne servent qu'à donner encore et toujours au Capitole. Bien sûr, cela nous permet de vivre mieux que dans d'autres districts mais malgré tout, nous restons des pions qui vivons et travaillons pour le Capitole. Au moins, quand Il sera tombé, nous travaillerons pour nous, pour notre propre gain et non plus pour le Sien.


entrez dans l'arène
ϟ PSEUDO BereniceWCL sur la toile What a Face
ϟ AGE -s'étouffe- J'suis vieille, c'est tout.
ϟ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Bazzart is my Best Friend  
ϟ AS-TU LU LA TRILOGIE ? OWAYYYYYY ! Lue et relue et puis je vais la relire vu que j'sors du cinéma pour la première partie de la Révolte et que ça m'a donné envie de relire : dans le genre irrécupérable hein  
ϟ CODE During The Hunger Games you win or you lose.
ϟ COMMENTAIRES ? J'l'ai déjà dit mais je remercie Maël pour avoir créé ce scénario qui m'a serrée le cœur pour plus le lâcher : je vais être folle de Sebastian je pense. Et bravo pour le forum : le design est très pur et très agréable    

_________________
payback
there is nothing worse than to be betrayed by someone you deeply love and when it happens, you can't forget or forgive. You just wish and wait for payback.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 06/12/2014
ϟ MESSAGE : 46
ϟ AVATAR : Matt Lanter
ϟ DISTRICT : Quatre
ϟ AGE : Vingt et un ans
ϟ METIER : Ouvrier sur le chantier naval
ϟ LIFESTYLE : C'est suffisant pour survivre
ϟ MONEY : 60 Meetra
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : PROTECTOR
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 11:27


I ain't no fool. Not anymore.


don't get lost into the woods
Le temps s'est arrêté à présent. Sur le chantier, plus personne ne travaille parce que ce qui est diffusé sur l'écran intéresse tout le monde. Même les quelques pacificateurs qui font des rondes ne nous ordonnent pas de nous remettre au travail : dans le fond, ils doivent jubiler de nous voir pendus ainsi aux images que le Capitole est en train de nous montrer. Il pleure. Il hurle. Les autres vont l'entendre c'est certain : à quoi joue-t-il bon sang ? Il a éliminé une ennemie supplémentaire alors pourquoi diable se met-il en danger de cette façon en pleurant, en criant, en se laissant parfaitement à découvert alors qu'il a été blessé ? Est-ce qu'il est devenu fou ? C'est ce qu'un ou deux ouvriers murmurent alors qu'un silence de plomb règne à l'intérieur du hangar. Peut-être ont-ils raison. Peut-être que les jeux ont détruit Maël au point qu'il soit à présent complètement perdu. Pourtant, depuis plus d'une semaine, il s'en sort plutôt bien même si on aurait pu croire le contraire. Après tout, j'ai été le premier surpris de le voir se porter volontaire après que Myriam se soit portée volontaire à la place de la fiancée de Maël. Mais il l'a fait, il a été jusqu'au bout et quand on s'est dit au revoir, il m'a assuré qu'il avait fait ça pour pouvoir être aux côtés de Myriam et veiller sur elle. Moi je l'ai cru et j'ai cru qu'il allait mourir pour elle. Et puis il y a eu cette rivalité entre eux, une rivalité que je n'aurais pas soupçonnée et j'ai douté. Je doute encore : est-ce vrai ? Sont-ils vraiment ennemis ou bien est-ce une stratégie pour pouvoir leur permettre d'arriver au bout des jeux ? Quand bien même ce serait le cas, même s'ils arrivaient au bout, Maël ne va pas s'en sortir : il doit mourir pour que Myriam s'en sorte comme je mourrais pour qu'elle s'en sorte si j'étais à sa place. Et là, alors qu'il est en train de pleurer, il risque sa vie sans penser qu'il lui reste encore un ennemi à éliminer avant que Myriam ne soit définitivement en sécurité, avant qu'elle ne remporte les jeux.

Alors il doit être devenu fou oui, il n'y a aucune explication possible.

Nous terminons pas nous remettre au travail, un autre coup de canon retentit et je me fige après m'être tourné vers l'écran : qui ? L'ennemie est tombée, est morte : Myriam est en vie. C'est étrange alors le sentiment qui m'étreint : le soulagement parce que ma chair et mon sang va survivre, l'horreur parce que ma chair et mon sang va mourir. Myriam va vivre et pour ça elle doit tuer Maël à moins qu'il ne décide de mettre fin à ses jours avant. Je sens les regards posés sur moi et je termine par prendre place sur un tabouret en bois, sentant bizarrement mes jambes me lâcher progressivement. Je ne suis pourtant pas du genre à me laisser ensevelir sous les émotions bien qu'elle soient toujours très vives chez moi mais là, c'est mon frère, ma sœur : ce sont eux. Un ami pose une main réconfortante sur mon épaule et je hoche doucement la tête pour l'aviser que je comprends son geste mais je suis cependant incapable de dire quoi que ce soit : je suis muet comme une tombe là. D'ailleurs, mon incapacité à parler ne fait que s'accroître quand je distingue sur l'écran Maël et Myriam qui se font face : ça y est. C'est le moment. Mon cœur bat. J'ai peur. J'ai mal. Maël... Merci. Merci pour elle. Je fronce soudain les sourcils parce qu'on n'entend presque rien alors que je vois leurs lèvres bouger. Que sont-ils en train de se dire ? C'est animé, je peux le voir mais le son est mauvais, tellement mauvais que c'est inaudible. Myriam s'approche de Maël et finit par lui prendre la main et les voilà face à face. Je suis figé sur mon tabouret tandis que j'observe la scène mais j'ignore ce qu'ils se disent. Je sursaute presque quand le son revient tout à coup et que j'entends la voix de Maël hurler à Myriam qu'elle n'est pas sa sœur.

« NON ! » je hurle tout en me relevant si vite que le tabouret en est projeté en arrière derrière moi, au moment où Maël plante son épée dans le corps de Myriam.

Je plaque ma main contre ma bouche, ma vue se brouille de larmes alors que le canon retentit. Qu'est-ce qu'il a fait ? Qu'est-ce que ?... J'entends la voix du Haut Juge retentir et les mots me transpercent. Puis, progressivement, un brouhaha s'élève à l'intérieur du hangar. J'entends des « monstre », des « traître » alors que je prends appui contre le premier poteau en métal que je croise parce que là, j'ai besoin de quelque chose pour me permettre de rester debout. Il l'a fait. Il l'a tuée. Il l'a assassinée. Il... Au-delà de la douleur qui m'étreint, c'est la haine qui anime mon cœur blessé et brisé. Je serre la mâchoire et à travers mes larmes, je me rends soudainement compte que tout le monde me regarde et qu'un silence de plomb règne de nouveau. Certains ont un regard sombre, d'autres semblent gênés. Je les observe en silence un instant, puis j'en entends finalement un qui s'excuse, puis un deuxième. De quoi s'excusent-ils exactement ? Quand je comprends, mon corps entier se tend davantage et quand ma voix s'élève, elle tremble de rage.

« Ne vous excusez pas. » je leur dis en me redressant et en m'approchant du groupe qu'ils ont formé. « Cet homme, » je dis en désignant d'un index accusateur l'image de Maël sur l'écran, « n'est plus mon frère. Cet homme est un monstre, un traître qui n'a pas hésité à verser le sang de sa propre sœur pour gagner. »
« Il n'avait pas le choix... »

C'est une petite voix qui vient de ma gauche. Elle est tremblante aussi et le jeune homme qui vient de parler est d'ordinaire plutôt timide et effacé mais il faut croire qu'il trouve injuste ma réaction et celle des autres. Je m'approche de lui et sans réfléchir, je viens écraser mon poing sur son visage.

« ON A TOUJOURS LE CHOIX ! » je hurle alors que des bras viennent me retenir. « TOUJOURS ! J'AURAIS PRÉFÉRÉ MOURIR PLUTÔT QUE DE LA TUER ! C'EST BON ! LÂCHEZ-MOI ! » j'ajoute en me dégageant des autres à la force de mes bras.

Tous semblent suspendus à mes lèvres et à mes gestes : ils ont l'air de craindre un débordement mais étrangement, ils sont les seuls car aucun pacificateur n'est entré pour mettre fin à l'agitation. Je ne pense même pas à eux en cet instant.

« Vous l'avez vu tout au long des jeux ! Vous l'avez vu la laisser se débrouiller seule dès le départ à la corne d'abondance, vous l'avez vu se cacher sans même la chercher et vous l'avez vu la tuer ! Que vous faut-il de plus ? »
« Sebastian... »
« Non ! Je ne veux rien entendre ! Il s'est porté volontaire ! » Mon venin, je le crache sans vergogne là. « Et pourquoi hein ? Il n'était pas aussi doué qu'elle ou moi, il n'avait pas les épaules pour ça et pourtant il l'a fait soit disant pour être à ses côtés et la protéger ! Mensonge ! C'est un menteur, un manipulateur et un traître d'assassin ! Tout ce qu'il voulait... » Ma voix meurt doucement. Je laisse échapper un rire sans joie tout en essuyant mes larmes d'un geste ampli de rage. « Tout ce qu'il voulait c'était gagner en fait... »

Et au moment où je prononce ces mots, je réalise à quel point ils sont emplis de vérité. Puis plus rien, de nouveau le silence. Je me détourne des ouvriers, je vais récupérer mes affaires et m'approche de la sortie du hangar. Là, je m'arrête et me retourne pour les regarder alors qu'ils me fixent tous.

« Que personne ne s'avise de l'accueillir en héros ou en vainqueur. Si vous faites ça, vous ne vaudrez pas mieux que lui. »

Je quitte le hangar et m'avance la mâchoire toujours serrée, les yeux toujours remplis de larmes. Mes pas sont machinaux, je ne réfléchis pas à ma destination puisque je la connais déjà et que ce chemin, je l'ai fait à maintes et maintes reprises déjà. Ce n'est que lorsque j'arrive devant la maison familiale que je sens vraiment mon cœur qui bat à tout rompre contre mes côtes. Ma respiration est difficile, je manque même d'oxygène au point d'en avoir la tête qui tourne mais je finis par pousser la porte et c'est là que je les vois : ma mère est blottie dans les bras de mon père et tous deux sont en larmes. Lorsqu'ils remarquent enfin ma présence, ma mère tend une main tremblante vers moi. Je laisse tomber mon sac et m'approche d'eux avant de le serrer dans mes bras.

« Je suis là... » je murmure tout bas. « Je suis là. » je répète une seconde fois.

Je suis là. Ils n'ont plus que moi.

Ce soir-là, une fois seul dans ma chambre, alors que ma mère a fini par trouver le sommeil après avoir avalé quelques plantes pour l'aider à dormir, je m'effondre au sol et pleure en silence recroquevillé contre moi-même. C'est tout mon monde qui s'est écroulé aujourd'hui et plus rien ne sera plus jamais comme avant. Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment a-t-il pu en arriver là ? Pourtant, ils ont toujours été proches, tellement proches qu'il m'est arrivé de les jalouser. Pourtant, ils ne me laissaient pas à l'écart : on peut franchement dire que Myriam et Maël m'aimaient et qu'ils étaient là pour moi mais ils avaient ce lien qui m'était inconnu, ce lien si particulier et fusionnel qui leur appartenait. Ils s'aimaient tellement que j'avais parfois l'impression d'être étranger à cet amour puis ils revenaient à moi et me montraient qu'ils m'aimaient fort même si c'était d'une façon différente. C'était la même chose avec mes parents : ils m'aimaient mais ils le montraient moins, ils étaient moins attentionnés à mon égard. Mon père m'a souvent répété que j'étais un garçon fort et courageux et que comme Maël était moins fort, c'était pour ça qu'ils s'occupaient plus de lui que de moi même s'il était plus vieux. Plus vieux... Beaucoup de personnes venaient à confondre le grand du petit frère en fait mais ça ne me dérangeait pas parce que je m'étais habitué à être fort, courageux, indépendant. Je m'étais habitué à être celui sur qui on pouvait compter, celui qui pouvait passer du temps seul sans en souffrir. Je m'étais habitué à être le frère un peu à l'écart, le fils un peu délaissé... Foutaises. On ne s'habitue jamais vraiment à ce genre de choses. On croit qu'on s'habitue mais au fond ça fait mal, au fond, on a juste envie d'être traité de la même manière : on n'a pas envie d'être fort. Pourtant je l'ai été et jamais je n'ai montré même une once de souffrance, jamais. Après tout, on m'aimait et c'était ce qui comptait même si cet amour était moindre par rapport à celui qu'on pouvait donner à Myriam et Maël. Surtout à Maël. On avait réussi à trouver notre équilibre, tous ensemble et puis il y a eu cette moisson, Myriam qui s'est portée volontaire à la place de la fiancée de Maël et lui qui s'est porté volontaire sans attendre. Cela m'a surpris. Cela nous a tous surpris mais je l'ai cru quand il a dit qu'il voulait la protéger. J'ai été stupide. Tellement, tellement stupide parce qu'en vérité, il ne voulait la protéger. Il voulait...

« Je te hais... » je murmure d'une voix tremblante pour moi-même certes puisque je suis tout seul mais malgré tout à l'attention de mon grand frère.

Jaloux. Envieux. Voilà ce qu'il était. Cette fragilité qui était la sienne, il ne la supportait plus alors il a vu dans les jeux l'occasion de montrer qu'il était plus fort que ce qu'on pouvait croire et en tuant Myriam, il a voulu prouver qu'il était meilleur qu'elle. C'est ce qui me vient, c'est qui s'insinue dans mon cœur et dans mon esprit et c'est ce que je dis ensuite à qui voudra l'entendre durant plusieurs jours. Je ne cesse de répéter cela à la maison, au hangar, dans la rue à ceux que je connais et rapidement mes mots deviennent les mots des autres et ils se répandent si vite que c'est bientôt tout le district qui est convaincu de la monstruosité et de la fourberie de Maël. C'est parce qu'ils sont tous convaincus de cela qu'ils agissent comme moi quand Maël est de retour. Il sourit. Il ose sourire en descendant du train mais il déchante rapidement quand il nous voit tous faire bloc. Je suis à la tête de la foule du district, je fusille Maël du regard. Je sais que mes parents le regardent aussi avec horreur, je sais que ma mère pleure mais moi je ne pleure pas : je me contente de le fixer avec cette rage qui m'anime, avec cette haine qui fait bouillir mon sang dans mes veines. Je pourrais le tuer à mains nues, là, et j'aimerais le faire. Ce qui me retient, c'est l'effet que cela produirait sur ma mère car elle a beau en vouloir à Maël, je sais qu'au fond elle l'aime toujours et elle ne supporterait pas de le perdre. De plus, si je faisais ça, il ne fait aucun doute que je terminerais exécuté pour meurtre et alors mes parents n'auraient vraiment plus personne. Je vais attendre. Ma vengeance viendra un jour et en attendant, il va souffrir. Oh oui, il va souffrir. Je m'approche de lui, je n'esquisse cependant aucun geste vers lui quand j'arrive à sa hauteur. La seule chose que je lui adresse, c'est un sourire mauvais. Un sourire qui ne me ressemble pas et dont il est responsable.

« Tu n'aurais pas dû revenir. » je lui dis tout bas. « Personne ne veut de toi ici. »

La remarque claque comme un fouet. Je crache à ses pieds.

« Tu me dégoûtes. »

Je serre les poings et me détourne de lui pour m'en retourner vers mes parents avec qui je m'éloigne, tournant le dos à celui qui fut jadis mon grand frère, celui que j'aimais de tout mon cœur et qui ne m'inspire aujourd'hui plus que de la haine. Après cette scène, il aura tenu un an dans le village des vainqueurs avant de quitter le district pour aller vivre au Capitole, le lâche... Moi, de mon côté, j'ai continué à maudire intérieurement le Capitole, j'ai continué à maudire les jeux, j'ai assisté à plusieurs moissons sans que mon nom ne soit tiré au sort et il y a eu les attentats. J'ai cru que Maël y avait laissé sa peau, ce qui m'aurait fait plaisir, mais tout comme son président adoré, il s'en est sorti puisqu'il est revenu au district. Dans un sens c'est parfait : je vais pouvoir mettre fin à sa vie. Le moment venu, il ne s'y attendra pas et c'en sera terminé de lui. Avant ça, j'ai cependant une chose plus importante à faire : soulever le peuple. Certains de notre district ont participé aux attentats ce qui veut dire que je ne suis pas le seul à avoir secrètement embrassé la cause rebelle. Je vais les trouver, ceux qui pensent comme moi, et avec eux, nous allons former un noyau assez fort pour pouvoir faire tomber le Capitole de l'intérieur.

Je vais réussir.
Je dois réussir.
Et Maël doit périr.


_________________
payback
there is nothing worse than to be betrayed by someone you deeply love and when it happens, you can't forget or forgive. You just wish and wait for payback.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 23/08/2012
ϟ MESSAGE : 547
ϟ AVATAR : Sam Worthington (guardianangel)
ϟ MULTICOMPTE : Théodore M. Hymes
ϟ DISTRICT : quatre - réside désormais au Capitole
ϟ AGE : 23
ϟ METIER : Journaliste et Mentor (71èmes HG) - A un talent caché pour le dessin.
ϟ LIFESTYLE : excellentes, un peu trop à son goût d'ailleurs. Mais pour tout dire, il ne crache pas dessus, bien au contraire...
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 11:30
Petit frère C'est tellement génial que Sebastian te plaise autant, tu m'en vois toute grouhouhante, à l'instar des loutrons (oui, je suis fan des loutres :smile3: )

En tout cas, j'ai juste trop hâte de pouvoir RP avec toi et nos deux petits Reh Very Happy Ca fait tellement longtemps que j'ai envie de jouer notre lien en Rp, entre Maël et son caractère de cochon et Sebastian qui ne doit pas être mieux, ça ne va pouvoir être qu'explosif What a Face

_________________
Qui parle de vaincre ? Ce qui compte c'est de survivre.
« L'être humain cherche, tout compte fait, davantage à survivre qu'à vivre. Or survivre, c'est exister sans vivre... et c'est déjà mourir. » ►  Frédéric Lenoir.

(c) northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 06/12/2014
ϟ MESSAGE : 46
ϟ AVATAR : Matt Lanter
ϟ DISTRICT : Quatre
ϟ AGE : Vingt et un ans
ϟ METIER : Ouvrier sur le chantier naval
ϟ LIFESTYLE : C'est suffisant pour survivre
ϟ MONEY : 60 Meetra
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : PROTECTOR
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 11:38
Grand frère

Puis en plus, Sam et Matt, ça fait un duo de frangins sexy ça MOUAHAHAH ! Hum, je m'égare ! Je pense boucler ma fiche rapidement parce que d'une j'suis inspirée et de deux, j'ai vraiment hâte de pouvoir jouer le lien aussi parce qu'il est juste OUAH comme je te l'ai déjà dit.

MP envoyé au fait What a Face

Et y'a pas de mal pour les loutres : c'est trop mignon, j'adore

_________________
payback
there is nothing worse than to be betrayed by someone you deeply love and when it happens, you can't forget or forgive. You just wish and wait for payback.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 12:13
Bienvenue parmi nous et bonne fiche !
Le staff reste à ta disposition si tu as des questions sur l'univers de HG pour le personnage, Maël est tout à toi Wink

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 03/12/2014
ϟ MESSAGE : 151
ϟ AVATAR : matt smith.
ϟ MULTICOMPTE : aucun.
ϟ DISTRICT : d.3. (jadis) capitole.
ϟ AGE : vingt sept ans.
ϟ METIER : muet.
ϟ LIFESTYLE : oui, c'est difficile.
ϟ MONEY : 140 Meetra et 4 Tribe
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : TAKE CARE
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 14:00
    Welcome petit frère de Maël !! *^* Il faut sauver les Districts et bombarder le Capitole avant de s'occuper des loutres.. D: #GROSÉGOÏSTE /SBAFFF/ Bonne chance pour la suite de ta fiche !! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 06/12/2014
ϟ MESSAGE : 46
ϟ AVATAR : Matt Lanter
ϟ DISTRICT : Quatre
ϟ AGE : Vingt et un ans
ϟ METIER : Ouvrier sur le chantier naval
ϟ LIFESTYLE : C'est suffisant pour survivre
ϟ MONEY : 60 Meetra
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : PROTECTOR
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 15:47
Merci Rowan

Pantalaimon : MATT SMITH LIHFMEZFHDKJFHDKJFHEH !!! Je me calme. Tout va bien. Merci pour ton message

_________________
payback
there is nothing worse than to be betrayed by someone you deeply love and when it happens, you can't forget or forgive. You just wish and wait for payback.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 18:10
Mael tu peux nous donner ton avis sur la fiche finie ?

_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 23/08/2012
ϟ MESSAGE : 547
ϟ AVATAR : Sam Worthington (guardianangel)
ϟ MULTICOMPTE : Théodore M. Hymes
ϟ DISTRICT : quatre - réside désormais au Capitole
ϟ AGE : 23
ϟ METIER : Journaliste et Mentor (71èmes HG) - A un talent caché pour le dessin.
ϟ LIFESTYLE : excellentes, un peu trop à son goût d'ailleurs. Mais pour tout dire, il ne crache pas dessus, bien au contraire...
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 18:12
Pour moi elle est parfaite niveau compréhension du scénario Very Happy

_________________
Qui parle de vaincre ? Ce qui compte c'est de survivre.
« L'être humain cherche, tout compte fait, davantage à survivre qu'à vivre. Or survivre, c'est exister sans vivre... et c'est déjà mourir. » ►  Frédéric Lenoir.

(c) northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 19:04
Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 18/02/2012
ϟ MESSAGE : 1384
ϟ AVATAR : Jennifer Lawrence
ϟ MULTICOMPTE : A. Hadès Yaxley / Daniel Brunet
ϟ DISTRICT : District 12 actuellement prisonnière du 11
ϟ AGE : 21 ans
ϟ METIER : en fuite
ϟ LIFESTYLE : Difficiles mais subvient à ses besoins
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : HUNTER
ADMINISTRATRICE DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   Sam 6 Déc - 19:40

WELCOME, WELCOME



Bienvenue officiellement parmi nous !


Maintenant que tu as été validé, quelques petites choses essentielles à faire. N'oublie pas d'aller te recenser dans ces sujets, le registre de Population étant obligatoire.  N'hésite surtout pas à passer sur le flood, ne serait-ce que pour tisser des liens, que tu recenseras ensuite, ici. N'oublie pas de créer le répertoire de tes sujets rps, et la partie autobiographie est à ta disposition si jamais tu souhaites développer le passé de ton personnage autrement qu'en RP.

Nouveau dispositif pour vous aider à RP ensemble de façon originale, les sujets express ! N'hésitez pas à vous inscrire.

Aussi, dès que tu postes un rp ou accomplis une action dans la liste, n'hésite pas à venir réclamer ton argent ici. Une action extrêmement importante pour la suite, car cela te permettra d'obtenir des avantages non négligeables en cette période de crise.

N'hésites pas à prendre connaissance des RÉSUMÉS DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS (intrigues) qui sont à ta disposition.  Ils expliquent toutes les intrigues depuis le début de l'ouverture du forum, et sont donc très importants puisqu'il s'agit de l'Histoire de Panem. Actuellement une nouvelle INTRIGUE a débuté, n'hésitez pas à nous rejoindre en RP !

Enfin, une explication du nouveau mode de fonctionnement des districts se trouve ICI.


BON JEU PARMI NOUS !        




_________________

MY BROTHER DIED FOR US. FOR FREEDOM.
There’s a limit to your love like a waterfall in slow motion like a map with no ocean. There’s a limit to your love your love, your love, your love.  There’s a limit to you care, so carelessly there, is it truth or dare. There’s a limit to your care.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance   
Revenir en haut Aller en bas
 

Sebastian || Before I die alone, I will have vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Sebastian Lacrymosa
» Clasica San Sebastian (PT) =====> Wegmann (Colnago)
» [Big Ben] Une mission compromise [PV: Sebastian Michaelis & Eleanor Livingston]
» Clasica San Sebastian !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: you trying to protect me-
Sauter vers: