Partagez | 
 

 SUJET COMMUN N°2 - JOIN THE CAPITOL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 11/01/2012
ϟ MESSAGE : 407
ϟ AVATAR : Capitole
ϟ MULTICOMPTE : Aucun
ϟ DISTRICT : Capitole
ϟ AGE : Immortel
ϟ METIER : Président du Capitole
ϟ LIFESTYLE : Luxueuse
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : LEADER
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: SUJET COMMUN N°2 - JOIN THE CAPITOL   Sam 29 Nov - 21:06

CAPITOL STILL RECRUITING


Capitole et Union du Capitole
Bien que le Capitole cherche à ne pas amplifier les angoisses de ces citoyens et de ternir ainsi leur bonheur, vous savez que la situation dans les Districts ne va pas en s'arrangeant. Le Capitole manque de forces pour maintenir l'ordre face à des Districts en révolte. La guerre gronde et ne tardera pas à être déclaré. Vous aimez votre pays, votre vie, vous souhaitez participer à l'effort de guerre. Lorsqu'une grande campagne de recrutement est lancée, vous décidez de vous rendre utile et de vous joindre aux convois qui vont vers les districts de l'union. Pour convaincre les récalcitrant de s'engager, de devenir Pacificateurs. Mais vos attentions sont-elles réellement louable ? Etes-vous là par égoïsme, par peur de voir votre monde et votre confort s’effondrer ? Etes-vous là pour le Capitole ou pour aider en secret la rébellion ?

(...)

Une délégation du Capitole a été envoyée dans le District 2 pour recruter de nouveaux Pacificateurs, les habitants des districts de l'Union du Capitole on tous été réunis au sein du 2. Vous avez été envoyé car vous êtes des membres actifs du Capitole ou alors des symboles de réussites (Vainqueurs, Stylistes etc.) vous incarnez les valeurs de protection, d'idéaux du Capitole. Vous participez donc à la campagne de recrutement pour faire face aux émeutes et surveiller les districts, le Capitole a besoin de beaucoup de recrues. Les jeunes de 17 à 22 ans sont enrôlés dans les "Jeunesses Capitolines", participant de force ou avec joie à un camp de formation. Les adultes sont mobilisés dans les usines d'armements du D2. Mais personne n'est à l'abri, même dans les districts éloignés des districts rebelles.

________________

Pour participer vous n'avez pas besoin de vous inscrire, seulement de poster à la suite. Votre seule obligation étant de participer régulièrement à ce sujet pour le faire vivre.

Ce sujet se déroule en milieu de journée, alors que l'activité bat son plein dans le District 2. Si vous habitez dans les Districts de l'Union mais pas dans le D2 vous avez été convoqué ici. C'est un sujet très important car la fin nous permettra d'enrichir l'intrigue !

Le sujet est ouvert à tous les habitants des districts Capitole ou Union du Capitole. En cas de questions ou pour échanger sur le sujet, rendez-vous ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 23/08/2012
ϟ MESSAGE : 547
ϟ AVATAR : Sam Worthington (guardianangel)
ϟ MULTICOMPTE : Théodore M. Hymes
ϟ DISTRICT : quatre - réside désormais au Capitole
ϟ AGE : 23
ϟ METIER : Journaliste et Mentor (71èmes HG) - A un talent caché pour le dessin.
ϟ LIFESTYLE : excellentes, un peu trop à son goût d'ailleurs. Mais pour tout dire, il ne crache pas dessus, bien au contraire...
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : SURVIVOR
MODÉRATEUR DE DAUGHTER OF FIRE
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 - JOIN THE CAPITOL   Sam 6 Déc - 22:06

FAME & FORTUNE


Capitole et Union du Capitole
P#tain, que le réveil est dur. Ca fait au moins deux semaines que ces s#lauds me privent d’alcool, de façon à ce que je sois relativement présentable pour le séance de recrutement où ils veulent me voir paraître. Vainqueur, ancien carrière, encore physiquement en forme malgré mon alcoolisme récent – quatre ans, c’est jeune non ? – je présente bien et mieux encore : je prône leurs idéaux pacificateurs et anti-rébellion sans que l’on ait besoin de me forcer. Merveilleux. Alors du coup, aujourd’hui, c’est levé tôt pour se préparer avec des stylistes histoire de ne pas me présenter en jean déchiré et tee-shirt tâché devant tous ces gosses, de me rendre visible et de cacher ces cernes largement étalées sous mes yeux orage. Aujourd’hui, c’est retour à la case Hunger Games, avec de la pub en plus et des jeux en moins. Et aujourd’hui, donc, je suis de mauvaise humeur. Pour changer. P#tain que le réveil est dur. Je me traîne hors du lit, me traîne dans le salon, me traîne jusqu’à la table garnie, me traîne jusqu’à la douche, traîne et traîne temps que je parviens à être en retard et donc seulement à moitié vêtu lorsque mon appartement est envahi par des greluches aux ongles et cheveux voire cils aux couleurs si criardes que ça me ferait pleurer si je n’étais pas aussi boudeur.

Une heure et demi plus tard, je suis au bord des nerfs et ma main droite glisse dans mes cheveux pour détruire le peu qu’ils ont tenté de faire pour mâter mes cheveux. Mes stylistes doivent sentir qu’ils ont dilapidé le peu de ma patience, hochent la tête, haussent les épaules, battent en retraite et me rappellent à renfort de mon chou et mon poussin que le train part dans une demi-heure et qu’il serait de très mauvais ton pour moi que de m’y présenter en retard. Je grogne, je grommelle, je fais un signe à mon nouveau Muet en essayant de le regarder le moins possible pour qu’il aille chercher mes affaires, m’occupant de mon côté de récupérer mes affaires pour écrire et de quoi dessiner pendant le trajet. Je ne suis pas stupide, je vais être confronté à des gens qui me détestent, potentiellement mon frère, certainement les frères et sœurs des deux tributs du D2 que j’ai tués. Et ça va être dur. Très dur. D’autant plus que je risque aussi de faire un détour dans le D4 après, histoire de continuer ma propagande et mettre en pratique ce que je raconte dans mes articles. Les Districts Union ne sont peut être pas des rebelles dans l’âme, c’est certain qu’ils hébergent quelques serpents en leur sein, c’est certain qu’ils sont fous eux aussi, à se croire capable de faire osciller une institution solide depuis plus de soixante dix ans.

A l’heure dite, je suis dans le train. Un soupir : nous arrivons dans le D2 où la journée est déjà bien entamée. Lorsque je débarque sur la place de l’hôtel de ville, il y a déjà foule et j’ai déjà envie de disparaître et de me réfugier dans le bâtiment le plus proche. Ce n’est pas que je souffre d’agoraphobie, c’est que j’étouffe. Vraiment. La présence du Muet qui m’accompagne ne me rassure pas, loin de là, même si je reste à côté de lui le temps de me repérer et de me souvenir de ce que l’on m’a demandé. Être un symbole de réussite. Dire que le Capitole est garant de paix, de protection, de stabilité. Quelque chose dans le genre. Quelque chose auquel je crois, en plus, ce qui aide à paraître convaincu et à être convainquant. Un énième soupir, je sors de la foule, m’écarte et m’adosse au mur le plus proche. « J’aime pas le D2. » me trouve-je à dire à mon Muet dont j’ai oublié le nom – ou la flemme de m’en souvenir, ce qui revient au même. Joue le jeu, Maël. Je relâche un peu la tension sur mes épaules en laissant mon regard traîner sur les gens, sans le moindre intérêt. « Pourtant, les Peacekeeper, c’est ce qui nous empêche de nous faire latter la tronche par des gosses mécontents qui pensent que l’anarchie vaut mieux que Panem. » J’hausse les épaules, consulte le Muet du regard, me faisant remarquer qu’il ne doit pas trop apprécier les PeaceKeeper. Et me souvenant aussi qu’il n’est pas muet pour une mauvaise raison. « C’est marrant, tu ne trouves pas ? Tu es au cœur de la fosse aux lions. Là où sont créés ceux qui t’ont arraché, ou coupé, je me suis jamais attardé sur les détails, ta jolie petite langue parce que tu t’es cru plus malin qu’eux. » Je fronce les sourcils, laisse échapper un rire qui n’a rien de joyeux. « On fait une jolie paire, mec. Moi, au sommet de la réussite, toi, au sommet de la décadence. Ce que les gosses des Districts voient, au final, c’est ce qu’ils deviendront s’ils sont intelligents, et ce qu’ils deviendront s’ils sont totalement c#ns. Marrant, ouais. » Un nouvel haussement d’épaule, j’enlève la veste légèrement brillante dont m’ont affublé les stylistes pour la jeter dans la poubelle la plus proche, remonte mes manches et ouvre la chemise sur quelques boutons, dans une allure décontractée. Sans beaucoup de délicatesse, malgré ma discrétion, je n’ai jamais fait dans la douceur, j’attrape Bluethorne par l’épaule. « Allez, avant qu’on m’emm#rde de partout pour des autographes, vive l’autodérision, reste avec moi, on va se chercher à boire. Et ne me quitte pas d’une semelle. » Pourquoi ne pas l’envoyer paître comme d’habitude, ranger mon sac de voyage dans la chambre gracieusement offerte par le Capitole ? Parce que j’ai la trouille de me retrouver solo. Tout simplement. Mais pas question de le dire. Ca non.


_________________
Qui parle de vaincre ? Ce qui compte c'est de survivre.
« L'être humain cherche, tout compte fait, davantage à survivre qu'à vivre. Or survivre, c'est exister sans vivre... et c'est déjà mourir. » ►  Frédéric Lenoir.

(c) northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 03/12/2014
ϟ MESSAGE : 151
ϟ AVATAR : matt smith.
ϟ MULTICOMPTE : aucun.
ϟ DISTRICT : d.3. (jadis) capitole.
ϟ AGE : vingt sept ans.
ϟ METIER : muet.
ϟ LIFESTYLE : oui, c'est difficile.
ϟ MONEY : 140 Meetra et 4 Tribe
ϟ HUNGER GAMES : oui
ϟ RÉBELLION : pour
ϟ COMPÉTENCES : TAKE CARE
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN N°2 - JOIN THE CAPITOL   Dim 7 Déc - 1:32

JOIN THE CAPITOL


Capitole et Union du Capitole