Partagez | 
 

 2.23 RÉSUMÉ DE LA SAISON 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 11/01/2012
ϟ MESSAGE : 407
ϟ AVATAR : Capitole
ϟ MULTICOMPTE : Aucun
ϟ DISTRICT : Capitole
ϟ AGE : Immortel
ϟ METIER : Président du Capitole
ϟ LIFESTYLE : Luxueuse
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : LEADER
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: 2.23 RÉSUMÉ DE LA SAISON 1   Jeu 2 Oct - 14:51

» Résumé de la saison 1



C'est dans ce sujet que vous trouverez résumé tous les éléments relatifs à la précédente saison de Daughter Of Fire, dans un soucis de cohérence nous vous prions de bien vouloir lire ces petits paragraphes afin d'assurer votre complète intégration sur le forum. Cela vous aidera également à savoir dans quelle situation se trouve Panem au moment de la saison 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 11/01/2012
ϟ MESSAGE : 407
ϟ AVATAR : Capitole
ϟ MULTICOMPTE : Aucun
ϟ DISTRICT : Capitole
ϟ AGE : Immortel
ϟ METIER : Président du Capitole
ϟ LIFESTYLE : Luxueuse
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : LEADER
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: 2.23 RÉSUMÉ DE LA SAISON 1   Ven 10 Oct - 19:09

1.1 spring celebration.


L'ATTENTAT TERRORISTE.
Qui, à Panem, ne connaissait pas la célèbre fête du printemps ? Une tradition qui était ancrée dans les moeurs du Capitole mais également de tous les districts. Un point commun, chose assez rare. Pourtant, aucun d'entre eux ne la célébrait de la même manière. Oh, ce n'était pas par manque d'envie que les districts les plus pauvres, tels que le 10, le 11 et le 12 se contentaient d'une petite danse sur leur place publique respective, et ne faisaient que se partager pain et fruits. Si les districts plus aisés tels que le 1, 2 ou encore le 4 pouvaient se targuer de célébrer la Fête du Printemps plus luxueusement, tous devaient respecter la même obligation : leurs écrans géants devaient diffuser la commémoration ayant lieu au Capitole et rendant hommage aux tributs disparus.

Diffusée sur les écrans géants de tous les districts la commémoration du Capitole offre au Président une tribune. Mais cette année, dans les arcanes du pouvoir Capitolain, quelque chose de machiavélique se prépare, un événement qui pourrait tout changer. Car Panem gronde depuis les derniers jeux. Panem a besoin de sang, d'un héros, d'un ennemi sur lequel s'acharner et le Président Snow est bien décidé à le leur offrir.

Il profite donc que le pays entier ait les yeux braqués sur lui. Il joue pour eux une scène dramatique : il leur offre un attentat à son encontre. Il leur offre un martyr, une raison de haïr ceux qu'ils adulaient : les amants morts lors des 75ème Jeux. L'attentat est l'unique moyen pour lui de réaffirmer la nécessité d'un Capitole puissant et autoritaire dans les districts. L'échec de la 75ème édition des Jeux avait fait passer le Capitole pour un monstre, pour un gouvernement totalitaire. L'Expiation avait motivé certains à contester le système établi. Le Président pense qu'il doit alors intervenir en étouffant dans l'oeuf la menace. Quoi de mieux que de se faire passer pour une victime de leurs idées prétendument préconçues ? Lui qui, dans un discours, s'apprêtait à abolir les Hunger Games pour Panem ! Voilà comment certains réfractaires à la politique du Capitole les remercient ? Assurément, cela se doit d'être sévèrement réprimé. Et bon nombre d'habitants de district seront d'accord avec lui, pour sûr...

La réaction des districts 7 et 8 sont les plus violentes, les pacificateurs qui travaillaient sur la place publique cette soirée-là eurent du mal à contenir la foule. Quant aux autres districts, leurs réactions furent diverses et variées. Le 1 se lamenta pour les pauvres victimes, le 2 criait au rassemblement derrière le Capitole contre ces terroristes, les autres districts restèrent mitigés. Certains témoignèrent de leur soutien par un silence oppressant, quant à d'autres les murmures et les interrogations étaient au cœur de toutes les discussions : ils étaient mitigés, bien trop choqués pour se forger une opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 11/01/2012
ϟ MESSAGE : 407
ϟ AVATAR : Capitole
ϟ MULTICOMPTE : Aucun
ϟ DISTRICT : Capitole
ϟ AGE : Immortel
ϟ METIER : Président du Capitole
ϟ LIFESTYLE : Luxueuse
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : LEADER
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: 2.23 RÉSUMÉ DE LA SAISON 1   Ven 10 Oct - 19:09

1.2 this is war.


SUSPICION, PARANOÏA, TORTURE.
Tout avait bien commencé, cette soirée-là, dans Panem. La fête du printemps se voulait mémorable, malgré la décision du Capitole de commémorer en même temps les tributs morts durant l'Expiation. Pour célébrer cette occasion particulière, ils avaient organisé une loterie dans tout le Pays. Une loterie qui offrirait aux heureux gagnants (une dizaine d'habitants de tout district) d'être invités au Capitole pour faire part à ces festivités. Des innocents, qui, pour la plupart, n'en croyaient pas leur chance. Pouvaient-ils se douter un seul instant qu'ils n'étaient rien d'autres que les futurs boucs-émissaires du président Snow ?

L'homme politique était doté d'un génie machiavélique, et vit en ces jeunes gens, une aubaine qu'il ne pouvait manquer. Lors de l'attentat à son encontre, des complices et pacificateurs s'étaient mis à accuser en direct les gagnants de la loterie. Tout Panem avait alors vu les prétendus terroristes être arrêtés et emmenés dans un hovercraft avant que la diffusion ne soit coupée.

Puis ce fut le silence.

Les districts n'avaient aucune nouvelle du président, ni de ces gens accusés de l'attentat, ou des capitolins qui avaient été blessés durant l'attaque, et encore moins de la réaction des autres districts. Loin d'eux l'idée que les gagnants de la loterie avaient été séparés, emprisonnés au QG général des Pacificateurs. Tout avait été mis en oeuvre pour leur faire avouer des actes qu'ils n'avaient pas commis : privation de nourriture et d'eau, isolement total, menaces concernant leurs proches, harcèlement moral et physique, privation sensorielle etc.

Ce fut seulement quatre jours après le soir de l'attentat, que les hauts-parleurs dans les districts grésillèrent avant de sommer les habitants de cesser toute activité et de se rassembler devant l'écran le plus proche. Pour la première fois alors, on vit apparaître le Président Snow. Le quadragénaire était dans un piteux état - il présentait une large cicatrice au visage, le défigurant en partie -  même les plus remontés contre le Capitole ressentirent une once de compassion. Pourtant, cela fut de courte durée, puisque le Président annonça qu'en représailles de cet attentat que les Jeux Hunger Games seraient maintenus. Il montra à la vue de tous les visages des quatre prétendus terroristes. Quatre innocents qu'on avait choisi parmi la dizaine emprisonnée. Bonnie Balsey, une carrière du district deux, Suzanna Everglade, petite soeur d'une ancienne vainqueur du district 4 et finaliste de l'Expiation, Nale Targethnam, lui-même un vainqueur apprécié, et Kenneth Dash, un simple fermier du onze. Leur profil étaient si différents les uns des autres, qu'une moitié de population resta sceptique, tandis que d'autres crurent avidement la déclaration de Snow, se fiant à ce qu'ils avaient vu quatre jours plus tôt.

Le Président condamna alors celle qui avait été l'instigatrice de cette tentative de meurtre à son encontre. Celle qui était à l'origine du maintien des jeux par ses agissements, celle qui devait être stoppée coûte que coûte : Rowan Morgenstern. Soeur de l'un des finalistes de l'Expiation, renégate, fugitive, rebelle. Celle à cause de qui les Districts seraient punis par la mise en place de mesures drastiques :  rationnement, interdiction de quitter l'enceinte de la ville, doublement des effectifs des pacificateurs et tout acte d’insurrection réprimé (châtiments corporels, prison).

Alors que le Président allait prendre une nouvelle fois la parole les signaux du Capitole furent brouillés et sur leurs écrans pendant quelques secondes les habitants de Panem aperçurent alors une jeune femme brune, un arc à la main avançant lentement sur un tronc d’arbre couché en travers d'un précipice. L'inscription en lettres de feu apparut au milieu de l'image "La rébellion n'est pas morte", un gai moqueur lança alors ses trilles et l'image s'effaça. Les écrans s'éteignirent ensuite brutalement. Une chose était désormais sûre, si la rébellion n'était pas morte, c'était la mort qui attendait ceux que le Capitole avait démasqué. Et dans plusieurs Districts des larmes roulèrent le long des joues, des cris s'élevèrent et la colère enfla. Non, la rébellion n'était pas morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 11/01/2012
ϟ MESSAGE : 407
ϟ AVATAR : Capitole
ϟ MULTICOMPTE : Aucun
ϟ DISTRICT : Capitole
ϟ AGE : Immortel
ϟ METIER : Président du Capitole
ϟ LIFESTYLE : Luxueuse
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : LEADER
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: 2.23 RÉSUMÉ DE LA SAISON 1   Lun 13 Oct - 19:37

1.3 breaking free.


RÉVOLTE, BLACKOUT, TREIZE.
Un mois après l'attentat de la fête du printemps, l'émoi était palpable dans les Districts qui souffraient des normes restrictives instaurées par le Capitole : doublement des effectifs des Pacificateurs, couvre feu, embargo, taxe supplémentaire etc. Les Districts payaient amèrement le prix d'un attentat qui avait fait de nombreux blessés et trois morts parmi les Capitolins. Et même si la dizaine de prisonniers de la loterie avait été libéré après une semaine de captivité, les quatre terroristes étaient toujours détenus au Capitole, leur famille et amis ignorant tout de leur état.

Il suffisait d'une simple étincelle, d'un simple incident, pour que la situation politique ne change considérablement. Et ce fut ce qui arriva. Une terrible explosion dans une des centrales électriques du district 5, coupant brutalement l'électricité dans de nombreux districts. Cette panne provoquée par une bombe à dispositif de déclenchement à distance, détermina cependant la suite des évènements.

L'alimentation électrique des grilles délimitant les districts ayant sauté, les pacificateurs placèrent les maires des districts en sécurité par mesure de précaution, tandis que certains habitants du district onze en profitaient pour voler dans les coopératives, accompagnés par quelques habitants du district dix et douze qui avaient pu entrer onze grâce au dysfonctionnement du grillage. Les pacificateurs les rattrapèrent bien vite, mais les habitants refusèrent d'obéir, provoquant rapidement une émeute. Des rassemblements apparurent spontanément dans le quartier le plus pauvre du district onze, le boycott touchant toutes les classes sociales du onze. Puis cela empira, des vitrines explosèrent sous le jet de pierres, des débris de verre retombèrent sur la foule, accentuant la cadence du cortège. Des slogans anti-capitole jaillissaient de toute part, et les Pacificateurs n'arrivaient plus à contenir la foule qui se dirigeait vers l'Hôtel de Justice.

Les pacificateurs faisaient front pour protéger l'édifice, formant un cercle dissuasif devant les grilles du bâtiment, menaçant les insurgés de leurs armes. Un mouvement de foule pressa les premiers manifestants du cortège contre les grilles de l'Hôtel de Justice. Des échauffourées éclatèrent entre soldats et citoyens. Et soudain... Le chaos le plus complet. Le maire du onze et Ohtar Riddle, chef d'escadron du onze, furent assassinés, tandis que la terreur se lisait sur le visage des Pacificateurs qui se trouvèrent en sous effectifs. Tirant sur la foule, ils opérèrent un repli en direction de la porte de l'hôtel de Justice. Ils peinèrent à refermer les battants blindés sur les révoltés, abandonnant certains d'entre eux aux mains de la foule soulevée. Dehors, la foule continuait son travail de destruction à l'encontre du Capitole. Des wagons de fruits et légumes furent forcés, et leur contenu offert à la aux habitants, les écrans géants furent détachés de leurs supports. La liberté guidait le peuple. Un nouvel ordre était en marche et le Capitole n'avait qu'à bien se tenir.

(...)

Les prétendus terroristes de l'attentat au Capitole étaient, quant à eux, en captivité. Ils n'étaient cependant certainement plus la principale préoccupation du Capitole, si bien que - afin de ne pas avoir à assurer une surveillance constante des prisonniers - le Général Isobel Flicorn les avait envoyés dans une des anciennes arènes. Pour éviter toute évasion, celle-ci avait vu son champ de force réactivé et sa surveillance vidéo remise en fonctionnement. Un moyen de surveillance amélioré certes, mais ô combien cruel. Ils étaient comme des tributs dans une arène, mais ne l'étaient pas réellement, puisque seuls les autorités capitolines pouvaient les surveiller par le biais des caméras. Aucun habitant de Panem ne savait ce que les quatre devenaient, et cette-fois : il n'était plus question de s'entretuer, mais de s'unir pour organiser sa survie dans cet endroit si glauque. Car, l'arène de la vingt-huitième édition des Hunger Games était une immense forêt dans laquelle on se perdait au moindre détour. Les arbres étaient plus immenses les uns que les autres et cachaient toute lumière du jour. Il faisait presque aussi sombre le jour que la nuit. Mais pire encore : de mauvaises surprises attendaient les quatre innocents. Gaz hallucinogènes, mutations génétiques, chauves souris meurtrières, une eau rare et de la nourriture souvent immangeable. Mais également ces marécages qui entouraient le seul point d'eau existant : ces marécages et sables mouvements qui avaient fait de nombreuses victimes, lors de la vingt-huitième édition des Hunger Games. Le but du Capitole semblait évident : tuer Suzanna Everglade, Nale Targethnam, Bonnie Basley et Kenneth Dash.

Heureusement pour eux, un Hovercraft les sauva de cette prison déplorable. Dans leurs uniformes noirs, les rebelles du district treize les aidèrent à sortir de cette arène, faisant exploser le dôme de protection de l'arène, dans une pluie de feu paradoxalement magnifique. Guidés par Daniel Brunet, bras-droit du leader du district treize, les rebelles réussirent à mettre en sécurité et à emmener les quatre innocents au treize.

Néanmoins, en leur portant secours, ils montraient aux autorités capitolines (ainsi qu'aux quatre prisonniers) que le district treize était encore vivant près de soixante-quinze ans plus tard, mais surtout prêt. Prêt à se défendre, et à libérer Panem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr
CITOYEN DE PANEM
avatar
IDENTIFICATION PASS

ϟ 1ERE MOISSON : 11/01/2012
ϟ MESSAGE : 407
ϟ AVATAR : Capitole
ϟ MULTICOMPTE : Aucun
ϟ DISTRICT : Capitole
ϟ AGE : Immortel
ϟ METIER : Président du Capitole
ϟ LIFESTYLE : Luxueuse
ϟ HUNGER GAMES : non
ϟ RÉBELLION : contre
ϟ COMPÉTENCES : LEADER
MAY THE ODDS BE IN YOUR FAVOR
MessageSujet: Re: 2.23 RÉSUMÉ DE LA SAISON 1   Mar 14 Oct - 12:51

fin de la saison 1.


QUE VA T-IL ARRIVER ?
Après le Blackout, le courant est rétabli progressivement dans les Districts mais seul le D.11 est maintenu sous un flux constant d'énergie, afin de garder captifs les révoltés qui ont assassiné le Maire et le chef d'escadron. Les habitants du 10 et du 12 se trouvant dans le 11 durant le Blackout sont pris au piège. Le Capitole instaure un embargo contre le district 11, qui est alors coupé de tout. Seul. Cependant, c'était sans compter la solidarité instinctive des districts Dix et Douze. Ces derniers ont effectivement organisé un "pont aérien" : catapultant des provisions à l'intérieur du District après avoir équipé les caisses de petits parachutes, constitués avec des chutes de tissus et des vêtements. Ces trois Districts semblent s'être "unifiés" en un seul, même si le Onze reste séparé des autres. Ils aspirent à l'indépendance.

Mais qui est à l'origine de l'explosion à la centrale ? Qui sont ces hommes et ces femmes qui ont délivré les prisonniers du complot ? Comment le Capitole va t-il réagir ?

Les Districts ne ressortent pas sans heurtes de ces affrontements avec le Capitole : blessés, morts, prisonniers etc. L'embargo qui touche les Districts sécessionnistes complique la vie de chacun, manque de produits de premières nécessités, pilages etc. Les Districts sous surveillance sont étroitement gardés sous contrôle et touchés fortement par la répression du Capitole.

Lors de l'évasion des prisonniers de l'Arène, l'un d'eux n'a pas survécu. Kenneth Dash est mort, des suites de ses blessures, les autres sont dans un mauvais état également, ils se réveillent dans un District qu'ils pensaient mort. Avec pour gardien un homme au visage couturé de cicatrices.

Que va t-il se passer ensuite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://daughter-of-fire.forumactif.fr
CITOYEN DE PANEM
IDENTIFICATION PASS

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 2.23 RÉSUMÉ DE LA SAISON 1   
Revenir en haut Aller en bas
 

2.23 RÉSUMÉ DE LA SAISON 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Anime] Psycho-Pass saison 2, attention aux spoil!
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daughter of Fire :: annexes-
Sauter vers: